C'est vous qui le dites

Plus d'infos

Dominique Detry, fonctionnaire : " Je touche au moins 2500 euros par mois pour ne rien faire ! "

Dominique Detry : "
Dominique Detry : " - © Tous droits réservés

La Dernière Heure consacre sa Une à une fonctionnaire de la Province de Namur qui est payée à ne rien faire depuis 15 ans. Pas la moindre tâche. Alors qu’on a déjà parlé de cette femme en 2013 et en 2016 ici même… On n’a toujours pas trouvé un truc pour occuper cette femme ?

Dominique Detry, 61 ans, est au placard. On la paye depuis 15 ans pour ne rien faire. C’est l’histoire d’un conflit. En 2000, cette fonctionnaire avait été au Conseil d’État pour contester sa non-nomination à un poste de directrice et elle avait obtenu gain de cause… Je me souviens avoir repéré cette femme il y a un an dans la presse et l’avoir invitée dans l’émission " Ah c’est vous ", en direct de l’E19. Depuis, visiblement elle continue à venir au boulot. La médiatisation n’a rien changé.

Dominique Detry, fonctionnaire à la Province de Namur : " Je continue à venir travailler puisque c'est le choix de mon employeur et c'est légal ". Mais durant ses heures de travail, Dominique Detry n'a vraiment rien à faire : " Ce n'est pas une métaphore mais croyez bien que j'ai, grâce à d'excellents avocats, psychiatres et une résilience anormalement élevée, réorganisé mon fonctionnement, mon mode de pensée de telle sorte à être adaptée à la situation. Si on ne s'adapte pas, on se suicide. Donc, je me suis adaptée. " Dominique Detry souhaite sortir de cette situation désastreuse mais c'est compliqué : " Je crois que j'aurai testé toutes les méthodes qui ne marchent pas en matière de harcèlement moral pour se sortir de cet enfer. Donc je teste, je continue à tester, j'ai encore trois ans. En fait, c'est systémique. C'est un monde particulier qui a, du fait de son image, un mode de fonctionnement et qui tente de le préserver. "

Pourtant, plusieurs propositions ont été faites à Dominique Detry : " Au bout de 14 ans, ils m'ont proposé une affectation pour travailler comme petites mains dans une ASBL para provinciale où je suis administrateur mandat gratuit et où je dérange un peu beaucoup aussi. Si j'accepte d'aller faire la petite main là-bas, d'abord ce n'est ni mon grade ni ma fonction mais, en plus, je perds d'office mon statut d'administrateur. Ce qui les arrangerait bien. Donc quand ils parlent des propositions qu'ils m'ont faites et que c'est remotivant, ça ne l'est pas du tout ".

Et pour ne rien faire, Dominique Detry perçoit une rémunération : " J'ai le barème de chef de division administratif sans aucune augmentation depuis 17 ans. Je gagne actuellement entre 2500 et 2800 euros par mois ".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK