C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Didier : " C'est un gag ! On sort d'un bar un peu éméché et on fait des gestes inappropriés "

Une serveuse d’un bar argentin porte plainte contre un coureur belge de l’équipe cycliste Quick-Step car au moment de prendre une photo de groupe, le coureur simule un acte sexuel derrière elle. Il s’est excusé disant que c’était une blague. C’est une bonne blague ?

La photo en question fait scandale en Argentine. Après une course, l’équipe QuickStep se rend dans un bar où la serveuse demande à faire une photo pour expliquer à ses collègues que les sportifs sont venus boire un verre. Au moment de poser en groupe, la serveuse sent que quelqu’un la touche par derrière, elle entend des rires et découvre ensuite sur la photo qu’en réalité, un coureur belge de l’équipe simule un acte sexuel. Choquée, elle a décidé de porter plainte. De son côté, le coureur a présenté ses excuses et précisé qu’il s’agissait d’une blague. Simuler un acte sexuel derrière une jeune femme sur une photo, c’est une bonne blague ?

Ce débat vous a fort interpellé et parmi les nombreux auditeurs, Didier de Charleroi estime que cette photo" est un gag. Je ne pense pas qu’on peut en faire tout un foin, je ne pense pas que ça vaut une plainte. Ils sont sortis d’un bistro, ils ont certainement bu un verre... Vous savez, sur toutes les photos maintenant, on fait des signes avec les doigts ! Si à chaque fois il faut porter plainte, on n’a plus qu’à se suicider comme ça on est tranquille ! "

Sacha Daout, journaliste à la RTBF et un des débatteurs du jour a été scandalisé par les propos de Didier. Pour lui, l’auditeur banalise le geste du coureur belge parce qu'il était un peu éméché. Didier précise que " ce n’est pas une question de toucher. On voit plein de gens qui font des gestes sur les photos avec les doigts, des photos de famille avec deux doigts derrière la tête, on va porter plainte aussi ?! C’est un gag, ça ne va pas plus loin. "

" On se fera remettre en place et puis la vie continue ! "

Didier l'admet, il a déjà fait ce genre de photos et ce n'est pas très grave : " Dans certains états avancés, j’ai déjà reçu des calottes. La fille se retourne, lui met une claque, le mec est tout rouge et puis c’est terminé ! Quand on sort d’un bar un peu éméché, dès fois un fait des gestes un petit peu inapproprié mais ce n’est pas la guerre, ce n’est pas la plainte. On reçoit une petite calotte, on se fera remettre en place et puis la vie continue ! Avec tout ce qui se passe sur terre, si on commence à faire tout un foin avec ça, on n’est pas sorti de l’auberge ! "

Retrouvez l'ensemble des avis sur ce débat dans le Replay.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK