C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Des casernes de pompiers à rénover d'urgence : un danger lors des interventions ?

Un pompier dénonce l’état catastrophique de certaines casernes… Il faut les rénover d’urgence… L’état des casernes représente-t-il un danger lors des interventions ?

Dans La DH, un pompier explique qu’il est compliqué de travailler dans les conditions actuelles. Qu’il faut garder en tête qu’un pompier vit réellement sur son lieu de travail et que c’est compliqué quand les bâtiments manquent d’entretien… Est-ce que l’état des casernes représente un danger lors des interventions ?

Quentin Grégoire, président de la Fédération Royale des Corps de Sapeurs-Pompiers de Belgique (FRCSPB) : Effectivement, dans plusieurs zones de secours, il y a des casernes qui posent problème. On vient de subir la réforme des services de secours il y a quelques années. Avant ça, c’était des casernes communales et certaines communes entretenaient effectivement plus que d’autres les casernes. Une caserne a une durée de vie de 30 à 40 ans et les casernes se mettaient au milieu des villes et des villages pour pouvoir partir en intervention. En 40 ans, la société a évolué, la vie a évolué, il y a plus de pompiers, il y a du personnel féminin, il y a plus de matériel. Donc, les casernes doivent, un moment donné, être aménagées voire remplacées. "

Quentin Grégoire reconnaît qu’il y a des problèmes mais il ne s’agit pas de confort : " On parle de bien-être et d’un minimum au sein des casernes. À l’époque, les casernes des pompiers faisaient partie intégrante des communes. Il y avait un service interne de prévention de protection qui était un peu mêlé entre la communes et les pompiers. Depuis 2-3 ans, il y a un service interne dans chaque zone de secours qui met le doigt là où ça fait mal : il y a des minima qui ne sont pas respectés. On parle des cuisines et du bien-être du personnel. Mais il y a aussi du matériel qui restent parfois dehors et qui coûte plusieurs centaines de millier d’euros, des véhicules… Dans certaines casernes, c’est compliqué d’avoir suffisamment de locaux pour le matériel. Il y a des endroits où cela pourrait poser problème pour la sécurité en interventions. "

Quentin Grégoire se veut rassurant, l'état des casernes n'empêchera pas les pompiers d'agir. Maintenant qu’il y a des zones de secours, il y a plusieurs postes qui peuvent intervenir. " Les pompiers iront toujours en intervention mais le matériel pourrait avoir une durée de vie plus limitée que la normale alors que c’est du matériel coûteux. C’est donc un mauvais calcul financier. Il faut que les autorités s’en rendent compte que pour avoir un service efficace et optimum avec un matériel de qualité, il faut une durée de vie beaucoup plus longue et une efficacité plus importante. "

 Les syndicats sont là pour explique les problèmes mais les " pompiers ont un devoir de réserve vis-à-vis de l’employeur. Mais les syndicats sont là pour avertir l’autorité des concertations. "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK