C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Coronavirus : "Je fais des réserves dans la limite du raisonnable, je préfère prévoir !"

Depuis l’arrivée du coronavirus en Belgique, les ventes des aliments secs augmentent en magasin, de même que les courses en ligne. Le coronavirus vous fait-il changer vos habitudes ?

Depuis le retour des vacances de Carnaval, les magasins enregistrent une hausse des ventes de produits secs comme les pâtes ou le riz. Si certains clients craignent une pénurie de produits, les grandes surfaces tiennent à rassurer sur le stock disponible. Autre phénomène observé : les courses en ligne qui ont fait un bon de 40% ces derniers jours, ce qui permet aux clients de ne pas être en contact avec d’autres personnes dans les rayons.

Le coronavirus vous fait-il changer vos habitudes ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l'émission...

"Je porte des gants pour aller au supermarché"

Du côté de nos auditeurs, les avis sont partagés.

Bernard, un auditeur originaire d'Éghezée, est intervenu sur notre antenne : "Mon comportement a clairement changé depuis l'arrivée du virus sur notre territoire. Déjà, je me lave bien plus souvent les mains et puis, j'ai l'avantage d'être cycliste et de devoir porter des gants - obligatoire niveau sécurité routière - et je les porte donc dans les grandes surfaces pour éviter tout contact avec les caddies, boîtes de conserve ou encore le Mister Cash pour payer mes achats à la caisse. Et d'habitude je suis assez pipelette mais maintenant, j'évite tout contact inutile à part les formules de politesse. Maintenant, je n'achète pas forcément plus parce que le coronavirus est présent chez nous."

3 images
"..." © kmatija - Getty Images

"Je fais des réserves dans la limite du raisonnable"

Direction Beersel à présent où Sophie, elle, a changé ses habitudes de consommation : "Je fais des réserves dans la limite du raisonnable parce j'avais lu un témoignage d'un monsieur qui avait dû rester confiné chez lui avec sa famille mais les autorités ne s'étaient pas souciée de savoir s'ils avaient de la nourriture en suffisance. Donc je veux éviter ce genre de situation et je préfère prévoir.

On est six à la maison et j'estime que je ne peux pas me permettre de rester dans le flou si jamais on devait rester confinés chez nous.

Elle poursuit : "Quant aux courses en ligne, je l'ai toujours fait mais je veille désormais à ne vraiment rien oublier pour ne pas avoir à croiser du monde s'il manquait quelque chose et que je devais retourner au magasin."

3 images
"..." © Maskot - Getty Images/Maskot

"On n'observe pas encore de baisse de fréquentation des supermarchés"

Lora Nivesse, conseillère en réglementation chez Comeos (porte-parole du commerce et des services de Belgique), est intervenue en tant qu'experte à ce sujet sur notre antenne : "Au niveau du stock, il n'y a aucun problème à prévoir ni actuellement ni dans les semaines à venir, on a le stock suffisant. Par ailleurs, on remarque qu'on a une légère augmentation de la vente de certains produits dont la date de péremption est de longue durée mais on constate aussi que les gens ne viennent pas faire de grand stock en magasin, c'est vraiment des achats qui sont faits en supplément des courses habituelles au jour le jour. Et dans certains supermarchés, on voit une hausse des achats en ligne mais ça concerne peut-être une population plus à risque comme les personnes âgées mais sinon en règle générale, on ne voit pas de baisse de fréquentation."

Comeos rassure : "Nous ne sommes pas inquiets mais nous suivons la situation de près !

Lora Nivesse souligne et conclut : "Notre préoccupation reste la santé et la sécurité de nos employés et de nos clients donc nous sommes en contact étroit avec les autorités publiques, avec les SPF Santé et l'AFSCA (L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) et pour l'instant, aucune raison de paniquer, on suit les mesures d'hygiène recommandées pour tout le monde et tout se passe bien pour l'instant."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et vous donnons RDV du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK