C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Coronavirus : "Il n'est pas encore nécessaire de prendre des mesures particulières en Belgique"

Pour limiter les risques de contamination, de nombreux événements sont annulés dans différents pays. Attendez-vous des mesures particulières en Belgique ?

La France a annoncé ce week-end interdire tous les rassemblements de plus de 5000 personnes dans un espace fermé. À travers le monde, de nombreux événements sont annulés pour éviter la propagation du virus. En Belgique, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert a pris la décision d’interdire les lieux publics aux personnes revenant de zones à risque.

Attendez-vous des mesures particulières en Belgique ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission...

"Notre pays a cette sale habitude de minimiser les dangers réels !"

Les auditeurs étaient du même avis ce matin à l'antenne : il faut prendre des mesures particulières face à la propagation du virus en Belgique.

Pour Nadia de Zaventem : "On a déjà trois cas connus chez nous et il peut y avoir des cas non connus donc il faut prendre des mesures sévères ! Je souhaiterais plus de contrôles dans les aéroports ainsi que le port du masque par les citoyens. J'ai 61 ans et je fais des bronchites chroniques parce que je n'ai pas d'immunité et quand je fais plusieurs pharmacies, je ne trouve plus de masque. J'ai dû annuler tous mes rdv à l'hôpital car je ne veux pas être contaminée en prenant un taxi. Je suis donc confinée chez moi. Maintenant, je ne pense pas non plus qu'il faille annuler les événements qui rassemblent beaucoup de monde car la Belgique est encore épargnée pour l'instant."

3 images
Coronavirus : "Il n'est pas encore nécessaire de prendre des mesures particulières en Belgique" © Javier Zayas Photography - Getty Images

Du côté de Liège, Yves pense, lui, que "la France a raison d'annuler les grands événements ! Il y a une disproportionnalité entre la France et la Belgique parce que chez nous, on a cette sale habitude de minimiser les dangers réels. Et ce ne sont pas les ministres qui auront des soucis, eux auront l'argent pour se soigner. Moi, je préconise de ne plus faire la bise pour le moment. Je souhaiterais également que tous les citoyens confrontés à la foule portent un masque comme dans les aéroports par exemple. D’ailleurs, moi, dans le bus, je mets des gants. Personnellement, je ne fais pas confiance aux spécialistes, il n'y a jamais de danger à les écouter ! [...] Il faudrait également instaurer un contrôle obligatoire pour tous ceux qui reviennent de l'étranger.

"Ce qui est important, c'est de rester à la maison si vous vous sentez malade "

Steven Van Gucht, virologue et président du comité scientifique de Sciensano, l'institut scientifique de santé publique, est intervenu en tant qu’expert à ce sujet sur notre antenne : "Je ne dirais pas que la situation est grave mais que le risque d'introduction du virus a augmenté ces derniers jours suite aux évolutions en Italie notamment, où il y a une forte augmentation des cas et les gens qui rentrent de vacances sont plus à risque. Mais on ne va pas changer les mesures pour le moment, il faut d'abord essayer de détecter tous les cas suspects comme, par exemple les gens qui reviennent de voyage, du nord de l'Italie et qui développent des symptômes qui font penser à une grippe et leur conseiller de rester à la maison et de contacter leur médecin pour voir si oui ou non c'est nécessaire de passer le test du coronavirus."

3 images
Coronavirus : "Il n'est pas encore nécessaire de prendre des mesures particulières en Belgique" © Yaroslav Mikheev - Getty Images

Malgré les avis de nos auditeurs, le virologue insiste : "Il n'y a pas de mesures particulières à prendre pour l'instant ! On va d'abord essayer de détecter tous les cas suspects et on va agir en fonction. Mais je le répète : ce qui est important est de rester à la maison si vous vous sentez malade !" s'exclame-t-il.

Il poursuit et conclut : "Le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert va trop loin avec ses dernières mesures. Je ne vois pas l’intérêt d’interdire l'accès à certains espaces publics si les gens n'ont aucun symptôme et ce, même s'ils reviennent de l’étranger. Le conseil-clé est définitivement de rester chez soi dès l'apparition du moindre symptôme."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et vous donnons RDV demain de 9h à 10h30 sur VivaCité et la Une TV pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK