C'est vous qui le dites

Plus d'infos

Coronavirus en Belgique : et si les vacances d'été étaient raccourcies ?

Et si les vacances d’été étaient raccourcies ? La question se pose au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles en raison de l’allongement des vacances de la Toussaint et l’éventualité d’un allongement des vacances de Carnaval pour freiner les contaminations au coronavirus. Sans trancher pour le moment, Pierre-Yves Jeholet, le ministre-président souhaite que cette possibilité soit discutée.

Face à cette idée, quelques jours de vacances en plus pendant l’année, un peu moins pendant l’été, c’est un bon deal ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

4 images
Les vacances d'été raccourcies ? © Tous droits réservés

"Ce n'est pas possible..."

Laurence, une auditrice de Namur n'est pas du tout d'accord avec cette idée, elle précise : "Je suis dans l’HoReCa et j’ai trois enfants en primaire. Je sais qu’ils vont manquer beaucoup l’école mais si je n’ai plus de quoi les nourrir, cela n’ira pas non plus. Nous sommes également un des plus gros employeurs d’étudiants, donc si les étudiants sont à l’école, ils ne peuvent pas venir travailler. Comment peuvent-ils payer leur kot ?" 

Si on diminue les vacances d’été, je ne vais pas me relever !

Laurence poursuit sur sa lancée : "Avec le coronavirus, on a déjà perdu six mois. J’ai également connu aussi les grèves en 2ème primaire et en 3ème secondaire, ce n’est pas pour cela que nous avons raté toute notre éducation. Si on diminue les vacances d’été, je ne vais pas me relever. Ici, l’été dernier, on a sauvé les meubles avec un super bel été et grâce aux aides financières de l'État également. Mais on n'aurait pas eu notre été, j'aurais pu mettre la clé sous la porte..."

4 images
Les vacances d'été raccourcies ? © Tous droits réservés

"En 1966, on parlait déjà de respect biologique des enfants"

À l'inverse, Germaine, qui nous vient de Liège est, elle, d'accord avec cette proposition : "Je suis sortie de l’enseignement général en 1966, c’est dire s’il y a longtemps... Et pourtant, on parlait déjà du respect biologique des enfants. Mais ça ne s’est jamais fait pour autant. On a toujours eu des bâtons dans les roues de la part des hôteliers de la Côte. Mais je trouve cela nécessaire de permettre aux enfants d’avoir six semaines de cours, deux semaines de congés et ainsi de suite […] La première semaine de congé sert de coupure. La deuxième semaine, c’est de la récupération. Mais huit jours seulement, ce n’est pas suffisant".

4 images
Les vacances d'été raccourcies ? © Tous droits réservés

"Il faut moins de vacances durant l’année"

Enfin, on reste en province de Liège, et plus précisément à Flémalle, où Murielle est également favorable à ce genre de mesure : "J’ai un fils de 20 ans et à l’époque, on parlait déjà de réduire les grandes vacances. C’était trop long pour les enfants deux mois de vacances... Et ils ne parlaient même pas, à ce moment-là, de rallonger les congés de la Toussaint ou de Carnaval. Pour moi, ils ont déjà beaucoup de jours de repos avec la Toussaint et Carnaval. En plus de ça, ils ont les deux semaines de Pâques, les congés pédagogiques et des jours fériés ! Pour moi, ce serait bien de raccourcir les vacances d’été, il faut moins de vacances durant l’année."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK