C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Corine de Hornu : "Mon fils ne respecte pas le confinement, j'ai peur qu'il ramène le virus!"

CVQLD "..."
4 images
CVQLD "..." - © Emma Innocenti - Getty Images

Selon une enquête de Test Achats, 23% des Belges ne respectent pas les mesures de confinement, le taux monte à 44% chez les 18-21 ans.

Le confinement, c’est difficile au point de ne pas respecter les règles ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici les moments fort de l'émission...

"Je ne sais plus quoi faire!"

Corine, une auditrice originaire de Hornu, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Mon fils de 19 ans, qui vit à la maison, a respecté cinq jours de suite le confinement puis il est retourné voir ses amis... Le pire, c'est que je suis en dialyse trois fois par semaine à l'hôpital et j'ai peur qu'il revienne avec le microbe sur lui."

Quand je tente de lui en parler, il me répond qu'il est majeur et qu'il fait ce qu'il veut ! Je suis une personne à risque et je ne sais plus quoi faire...

Corine poursuit en pleurs : "On a tout essayé pour le lui faire comprendre mais il ne comprend pas. Quand je tente de lui en parler, il me répond qu'il est majeur et qu'il fait ce qu'il veut ! Je suis une personne à risque et je ne sais plus quoi faire... Une de mes filles m'a dit de ne plus le laisser rentrer mais c'est mon fils, je ne peux pas le laisser dehors ! Et je ne suis pas non plus prête à dénoncer mon fils auprès de la police, ce n'est pas possible..."

"Les jeunes se sentent invincibles !"

Direction Vilvorde à présent où Chantal témoigne : "J'ai un fils qui va avoir 22 ans et je vous assure que c'est très dur pour lui ce confinement. Madame De Block nous a cassé les oreilles en disant que les jeunes étaient porteurs mais pas malades et maintenant, ils se sentent invincibles ! Mon fils voulait continuer à faire la fête avec ses copains et moi, j'ai dû presque l'enfermer ! Je lui ai demandé d'arrêter ses conneries et d'arrêter d'être égoïste ! Je trouve que les jeunes qui ne respectent pas les règles doivent être sévèrement sanctionnés."

"Ce sont des tueurs en puissance !"

Enfin depuis Beloeil, Carine est radicale : "Je ne comprends pas ce que les jeunes ont dans la tête ?! Quand nous étions jeunes, nous restions chez nous parce qu'on n'avait pas la possibilité de nous déplacer comme ils l'ont maintenant. Ma fille de 20 ans a très bien compris le message et ne sort plus et je n'ai pas dû la séquestrer ni lui interdire quoi que ce soit pour autant ! Je trouve que ceux qui ne respectent pas les recommandations, ce sont des tueurs en puissance ! S'ils refilent le virus à un membre de leur famille, et qu'ils les voient intuber sur un lit d'hôpital, peut-être qu'ils comprendront enfin mais il sera trop tard pour pleurer !"

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et vous donnons RDV du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et la Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK