C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Contrôles de la gratuité de l’enseignement : l’école de vos enfants vous coûte-t-elle trop cher ?

L’inspection scolaire va contrôler la gratuité de l’enseignement dès la rentrée. Pour cette rentrée, toutes les années de maternelle sont couvertes par cette gratuité à l’exception des sorties scolaires. Pour le primaire et le secondaire, une liste de frais autorisés existe, elle se retrouve ce matin dans les éditions de Sudpresse. La Ligue des familles raconte dans les colonnes du journal être souvent contactée par des parents désemparés face aux frais demandés ou techniques utilisées pour récolter de l’argent. L’association est ravie de savoir que des contrôles seront enfin menés dès cette rentrée pour faire appliquer les règles.

L’école de vos enfants vous coûte-t-elle trop cher ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

4 images
© Carol Yepes – Getty Images

"Il est préférable d’acheter de la qualité"

Françoise, une auditrice originaire d'Olne, dans la province de Liège, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Je parle en tant qu’enseignante et maman de trois enfants et je peux vous dire que l’école ne m’a jamais coûté ce qu’on annonce dans les médias. Quand on a trois enfants, on achète pour le premier de la qualité et on donne ensuite aux autres. Mes enfants ont gardé le même cartable de la première à la sixième primaire et c’était de la qualité. On changeait les tenues que lorsque c’était nécessaire, aussi bien les tenues sportives que les tenues pour la rentrée scolaire."

Dans mon école, nous avons acheté des colles moins chères, la qualité n’y était pas.

"Il est préférable d’acheter de la qualité. Certes, le prix est plus élevé, mais sur le long terme, cela revient moins cher. Nous n’imposons pas de marque en particulier et nous aidons les familles en difficultés. Lors de fêtes scolaires, une partie de l’argent récolté revient aux parents en difficultés."

4 images
© Johner Images – Getty Images/Johner RF

"En tant qu’enseignante, je dois dépenser entre 300 et 400 euros de matériel chaque année"

Du côté de La Louvière, Gwenaëlle est aussi enseignante : "Je n’impose pas de marque, je pense que chaque famille fait en fonction de son budget. Mais il faut du matériel correct pour les enfants : si on achète la colle la moins chère et que les feuilles ne tiennent pas jusqu’à juin, c’est pénible pour les enfants et pour les enseignants qui doivent parfois refaire tout le travail car des feuilles sont décollées et c’est illisible.

L’enseignement coûte cher pour les parents et pour les enseignants

J’enseigne depuis trois ans et pendant les vacances scolaires, je dois dépenser entre 300 et 400 euros de matériel et de manuels parce que dans certaines écoles, le matériel pédagogique est absent ou très peu présent."

4 images
© krisanapong detraphiphat – Getty Images

"Des frais tout au long de l’année"

À Jette, Luc clôture le débat : "On peut aussi parler des frais tout au long de l’année scolaire. Un ami a été confronté à des frais extraordinaires qu’il n’a pas pu payer pour une visite scolaire onéreuse à l’étranger qui n’était pas annoncée au départ et où son enfant n’a pas pu assister. Je pense qu’il faut un plafond pour ces sorties en primaire et secondaire aussi."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK