C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Comme tous ces Belges, irez-vous aux funérailles de Johnny à Paris ?

Qui ira, sans doute samedi, aux funérailles de Johnny Hallyday à Paris ? Et qui souhaite qu’on décrète un jour de deuil national ?

Emmanuel Macron disait hier que Johnny Hallyday fait partie des " Héros français ". Il semblerait qu’on ne se dirige pas vers des funérailles nationales mais vers un hommage national exceptionnel. D’après le journal Le Parisien, les autorités et la famille se seraient accordées sur une cérémonie au cours de laquelle le cortège funéraire descendra les Champs Elysées, après un passage place de la Concorde. L’idée d’un concert gratuit aurait été abandonnée pour des raisons de sécurité. La cérémonie se tiendrait ensuite dans l’église de la Madeleine, même si certains évoquent Notre-Dame. La décision définitive sera connue ce matin. Dans les options : le président pourrait aussi décréter des obsèques nationales. L’État prendrait alors à sa charge tous les frais engagés. Emmanuel Macron pourrait aussi décréter un deuil national, le niveau au-dessus des funérailles nationales. Mais cela semble peu probable. En effet, il n’a été décrété qu’à huit reprises depuis 1930 : pour les victimes des inondations dans le sud, des attentats du 11-septembre, de Charlie Hebdo, du 13 novembre et de Nice, et pour les présidents Charles De Gaulle, de Georges Pompidou et de François Mitterrand.

De nombreux auditeurs ont déjà pris leurs dispositions pour rendre un dernier hommage à Johnny le jour des funérailles.

Marc de Woluwe-Saint-Pierre : " J’ai réservé du 8 au 10 sans savoir que ce serait les funérailles à ce moment-là. Il mérite bien ça ! Je vais seul et ce sera un lit deux personnes. Donc si quelqu’un veut m’accompagner, il peut prendre contact avec moi. "

Aurore de Waremme : " Quand j’ai appris qu’il était très malade et qu’il avait été à l’hôpital, j’ai contacté un ami pour savoir s’il pouvait me conduire à Paris si sa mort arrivait. "

Josine de Waimes : " Si j’ai l’occasion, j’irai. Mais pour tout ce qui est à proprement dit de Johnny, je suppose que, lui, en a parlé avec sa famille. "

Fabienne de Charleroi : " Demain matin, vers 10h, on partira vers Paris. On va réserver un hôtel mais il faut qu’on se dépêche parce qu’il n’y a déjà presque plus de place. Et on repartira samedi soir. "

Eric de Courcelles : " Moi, je ne saurai pas y être mais j’ai fait un appel via la web radio pour laquelle je travaille. Je vais organiser un voyage pour les animateurs qui voulaient y aller et pour les fans qui voudraient les accompagner. "

Manykennes de Wavre prendra le premier train pour aller aux funérailles samedi : " Johnny n’appartient pas qu’à sa famille biologique, il n’appartient pas qu’à ses proches, il n’appartient pas qu’à la France. Johnny appartient à tous les fans de tous les continents. C’est un monsieur qui mérite vraiment un grand hommage. "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK