C'est vous qui le dites

Plus d'infos

Colette : " S'il est allergique aux chats, qu'il aille ailleurs ! "

Un chat abandonné qui avait trouvé refuge depuis trois ans dans une salle Basic-Fit à Auderghem a été mis dehors suite à la plainte d’un seul client. Un chat dans une salle de fitness, ça vous pose un problème ?

Voilà trois ans que le chat abandonné était devenu la mascotte du Basic Fit de la Chaussée de Wavre à Auderghem. Surnommé " Basic-Pilou ", il avait accès jour et nuit à la salle et s’installait contre un radiateur ou sur un fauteuil sans jamais se rendre dans les vestiaires ou sur les machines. Un abri protégé avait également été aménagé à l’extérieur mais maintenant, Basic-Pilou n’a plus le droit de rentrer dans la salle. Il a été expulsé après la plainte d’un seul client auprès de l’enseigne, c’est à lire dans La Capitale aujourd’hui. Un chat dans une salle de fitness, ça vous pose un problème ?

Pour Colette de Montigny-sur-Sambre, il ne fallait pas exclure le chat de la salle : " Qu’on fasse comprendre à ce monsieur-là que le chat est la mascotte de l’établissement. Il a chaud, il a à manger, il ne dérange personne. Une personne arrive, ça dérange ! Les allergies, qu’on arrête avec les allergies ! S’il est allergique aux chats, qu’il aille ailleurs ! Ce monsieur ou cette dame n’a pas de conscience ?! "

" Même si c'est le règlement, c'est non ! "

Même si Basic-Fit suit le règlement, Colette ne s’en soucie pas : " Il y a des règlements partout ! On adopte un petit chat, personne ne se plaint pas, tout le monde est content, on le caresse. Qu’est-ce qu’il a fait ce petit chat ? Que cette personne aille ailleurs ! Pendant 3 ans, il n’a dérangé personne ce petit chat-là. Il va se retrouver dehors par des temps comme ça ? C’est non ! "

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK