C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Colette : " Ces jeunes filles savaient très bien ce qu'elles faisaient ! "

replay
replay - © Tous droits réservés

C’est un jugement inédit qui a été prononcé hier : un homme a été condamné pour viol par webcam, sans être sur place, sans contact physique. Ce jugement, c’est une avancée ?

Cinq ans de prison avec sursis pour attentat à la pudeur, incitation à la débauche et viol via webcam, voilà la condamnation prononcée hier à l’encontre de Soufiane, 25 ans, qui invitait des jeunes filles mineures à se dénuder sur internet. En menaçant de rendre publiques leurs photos, il les forçait ensuite à pratiquer des actes sexuels sans jamais être dans la pièce, sans jamais avoir le moindre contact physique. Ce jugement inédit repose sur l’article du Code pénal qui définit le viol comme une pénétration de quelque nature que ce soit par quelque moyen que ce soit. Ce jugement inédit, c’est une avancée ?

Colette de Quaregnon avait le dernier mot aujourd'hui dans notre émission : " Je trouve que ce jugement est loin d'être une avancée car il n'y a eu aucun contact physique entre les personnes. Bien sûr, il faut penser aux victimes mais ces dernières n'étaient pas des bébés, ces jeunes filles savaient parfaitement ce qu'elles faisaient ! La fragilité des adolescentes à notre époque pose question quand vous en voyez certaines dans leur habillement et comportement, il y en quelques unes qui feraient bien d'avoir quelques cours de savoir-vivre et de maintien! "

"Il doit être puni mais de là à le condamner pour viol!"

Colette conclut par le fait qu'elle ne remet pas en question le comportement malsain du coupable mais que la douzaine de filles victime de ces faits a aussi sa part de responsabilité : "Je suis loin de dire que c'est très bien ce qu'il a fait ! Ce n'est vraiment pas bien du tout... Qu'il doive être puni, j'en suis consciente mais de là à le condamner pour viol, sans contact, uniquement par webcam... Les filles savaient très bien - en branchant cette webcam et en prenant des positions suggestives - elles savaient très bien ce qu'elles faisaient ! Et à mon avis, elles n'en sont pas à leur premier coup!"

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK