C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Coalition Vivaldi : vers un permis à points en Belgique ?

Dominique de Liège si je respecte la vitesse je ne suis pas à l'heure à mes RDV
4 images
Dominique de Liège si je respecte la vitesse je ne suis pas à l'heure à mes RDV - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Parmi les projets du gouvernement, on découvre celui du permis de conduire à points. Depuis 1991, la loi prévoit ce dispositif qui n’a, au final, jamais été mis en place chez nous. Le gouvernement compte bien lancer une étude sur les bénéfices de ce type de permis dans les pays qui l’ont adopté en vue de l’appliquer en Belgique pour atteindre l’objectif de zéro mort sur les routes en 2050.

Le permis à points, vous en voulez ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

"Je ne veux pas de ce permis à points"

Dominique, un auditeur originaire de Liège, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je ne veux pas de ce permis à points ! Ça n'évitera pas d'avoir des morts sur la route, loin de là. Il y a des gens qui roulent sans permis, qui sont des criminels et pour lesquels les assurances n'interviennent plus. Je suis directeur commercial, ça fait 34 ans que je suis sur la route et si j'avais dû perdre des points pour toutes mes fautes de roulage, j'aurais dû repasser mon permis une quinzaine de fois ! Or, quand vous devez absolument aller travailler, vous avez besoin de votre permis car chez nous, les transports en commun n'aident pas et ça dépend aussi de votre travail."

Si je devais respecter les limitations de vitesse, je n'arriverais que très rarement à mes rendez-vous!

Dominique propose alors une autre solution : "Il faudrait plutôt un permis à points pour les fautes graves. Par exemple, pour les conducteurs qui roulent sous l'influence de l'alcool ou les récidivistes, on est trop indulgent avec eux ! Une voiture, c'est une arme donc il faudrait revoir la loi les concernant. Et les choses moins graves - comme un petit excès de vitesse - ne compteraient pas pour le permis à points. Personnellement, si je devais tout le temps respecter les limitations de vitesse, je n'arriverais que très rarement à mes rendez-vous!  [...] Il faut punir les personnes dangereuses au volant mais pas besoin d'enlever des points alors qu'on reçoit déjà des amendes."

"C'est un non catégorique pour moi"

Du côté de Binche, Anne-Marie partage l'avis de Dominique : "Le permis à points, c'est un non catégorique pour moi ! Pour la simple et bonne raison que tout le monde finira par circuler sans permis si l'on instaure ce dispositif. [...] On va engager une flopée de policiers prochainement donc profitons-en pour faire plus de contrôles et plus de répression ; faisons chauffer les portefeuilles ! Amortissons les frais d'emploi par des amendes beaucoup plus lourdes et non pas via un permis à points. D'ailleurs, je trouve qu'en France, ils enlèvent les points trop vite et vous vous retrouvez donc rapidement sans permis."

"Ce permis à points est inutile"

Enfin direction Mons, où Axel conclut : "Personnellement, je trouve ce permis à points inutile. J'ai récidivé en étant sous l'emprise de l'alcool au volant, on m'a retiré mon permis, je dois le repasser... En plus de ça, j'ai eu un test psychologique et d'aptitudes à passer qui m'a coûté 400€ et une amende de 3800€ ! C'est largement suffisant les amendes, pas besoin d'enlever des points pour des bêtises ! Aujourd'hui, je respecte mon retrait de permis et j'ai compris la leçon. Mais pour les gens qui travaillent et perdent leurs points, c'est compliqué..."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK