C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Cindy de Champion : "Il faut reconfiner... Économiquement, il y a des solutions pour tout !"

Cindy de Champion : "Il faut reconfiner et économiquement, il y a des solutions pour tout!"
4 images
Cindy de Champion : "Il faut reconfiner et économiquement, il y a des solutions pour tout!" - © Tous droits réservés

Emmanuel Macron s’est adressé aux Français hier soir, il a insisté sur la nécessité d'appliquer un couvre-feu dès 21h dans les zones d'alerte maximale pour éviter les contacts privés...

Vous retrouvez trop souvent votre famille/vos amis ? Il faut mettre un frein à ces moments? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

"Le couvre-feu peut arranger les choses mais pas tout résoudre"

Cindy, une auditrice originaire de Champion, dans la province de Namur, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "À la maison, on vit en bulle c'est-à-dire notre foyer et personne d'autre n'entre dans la maison. Et malgré tout, mon plus jeune fils de 13 ans a eu le Covid-19 la semaine dernière et ça vient bien de l'école car nous avons tous été testés et le reste de la famille est négatif. Je pense que le couvre-feu peut arranger les choses mais pas tout résoudre parce que les jeunes sont malins et se rassembleront ailleurs... Ils se prennent pour des super-héros, ne portent pas le masque et croient qu'ils ne risquent qu'une petite grippe."

La seule solution pour résoudre le problème c'est un nouveau confinement !

Selon Cindy, "la seule solution pour résoudre le problème c'est un nouveau confinement ! Pour avoir une vie sociale, il y a plein de solutions, notamment grâce aux réseaux sociaux et je pense que tous les Belges peuvent le supporter et financièrement, le télétravail peut aider ! Moi je n'ai pas le choix, je suis infirmière donc je dois aller sur place soigner les gens. Mais franchement pour les autres, il y a moyen d'y arriver ! [...] Pour les restaurateurs, ils peuvent faire des plats à emporter et au moins, ils travaillent mais ne mettent personne en danger. Quant aux magasins, ils peuvent faire du commerce en ligne. Enfin, pour le secteur de la culture vous pouvez visiter un musée par internet, pareil pour les spectacles, ça se fait de façon virtuelle ! Il y a des solutions pour tout..."

"Il y a trop de réunions familiales"

Direction Tubize à présent, dans le Brabant wallon, où Viviane témoigne : "Je trouve qu'il y a trop de réunions familiales, trop de contact entre amis... Le président Macron a raison de mettre un couvre-feu à 21h ! Effectivement, ça coûte cher et je sais que l'économie va en pâtir mais nous sommes en guerre contre un virus et on ne sait pas comment ça va se finir... Quand on entend les jeunes se plaindre du fait qu'on détruise leur jeunesse et libertés mais que diable ! J'ai 74 ans, mes parents ont connu la guerre, durant 5 ans ils ont dû se battre et n'ont pas vécu leur jeunesse... Alors tous ces jeunes qui se pavanent et se prennent pour des super-héros, qu'ils pensent un peu aux autres ! Ce n'est pas la mer à boire une épidémie qui les bloque pendant un an, c'e n'est pas si terrible que ça ! [...] On sait que la classe aisée est celle qui a le plus de chance de s'en sortir, les gens à faible revenu vont y laisser leur peau... mais malheureusement, il faut choisir entre la santé et l'économie !"

"Un couvre-feu, ce serait la mort pour l'HoReCa"

Enfin, du côté de Dinant, Cédric conclut : "Un couvre-feu, ce serait la mort pour l'HoReCa... Déjà que beaucoup ne s'en sortiront pas... On ne peut pas cautionner une énième punition pour le Covid-19... La santé est importante mais si on doit choisir entre une mort économique et la santé, l'un ne va pas sans l'autre car sans argent, vous ne pouvez pas subvenir à vos besoins. Et la solution des plats à emporter n'est pas assez rentable, on l'a testée durant le confinement et on ne touchait que 15% de notre chiffre d'affaires. Si on nous impose un deuxième confinement ou un couvre-feu, c'est la mort assurée du secteur de l'HoReCa..."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK