C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Catherine : " Quand on est Président, on ne rabaisse personne ! "

Le jeune garçon qui a été recadré par Emmanuel Macron lui demandant de l’appeler " Monsieur le Président " ou " Monsieur " vit mal la situation. Tout le monde se moque de lui, il ne parle plus à personne, est dépassé, déprimé…

La vidéo en question ne cesse de circuler depuis 2 jours. La scène se déroule dans le cadre des commémorations de l’appel du 18 juin dans les Hauts-de-Seine en France. Le Président français va à la rencontre du public quand il est interpellé par un jeune homme. Une journaliste a rencontré le jeune au centre de ce buzz, elle explique qu’aujourd’hui il se sent mal car tout le monde se moque de lui, des jeunes passent devant son domicile en regardant la vidéo, il ne veut plus parler à personne, il est dépassé, déprimé, il s’est enfermé, il a peur que cette affaire lui porte préjudice pour le lycée.

Le Président français a-t-il été trop dur avec ce garçon ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans " C'est vous qui le dites ! "

À ce propos, pour Catherine de Genval, Emmanuel Macron a été trop dur envers l'adolescent : " Je suis horrifiée par l'atittude de Monsieur Macron qui est indigne d'être Président quand on s'adresse à sa population avec de la pédanterie. C'est complètement abject ce qu'il a fait. Face à un garçon de 15 ans, je suis désolée, on n'a pas à avoir cette attitude là. On peut très bien gérer la situation autrement. Le recadrage ce n'est pas à lui de le faire mais à son professeur. C'est une humiliation publique face à un adolescent en déballant ses diplômes. Si les diplômes servent à humilier la population, il peut se les mettre où je pense. Le Président Macron aurait simplement dû faire un regard au jeune garçon pour lui faire comprendre qu'il exagérait et s'arrêter là plutôt que de faire le bla-bla qu'il a fait pour les médias, pour se justifier et pour asseoir son autorité face à un adolescent, ce qui est très facile ".

" Il n'est pas payé pour faire du coaching à un étudiant ! "

Ce matin, Catherine est en colère : " Je suis furieuse qu'il se permette de rabaisser comme il l'a fait ce jeune homme parce qu'il a des diplômes, qu'il a la connaissance. Je suis désolée, on ne rabaisse personne quand on est Président ! On élève son peuple à la plus belle version de lui-même. Ce n'est pas la premère fois que Monsieur Macron fait ce genre de choses. C'est un narcissique, c'est dégueulasse ! Il n'est pas payé pour faire du coaching à un étudiant, il est payé pour régler les problèmes du pays. Sous prétexte qu'on ne tutoie pas... Tous les adolescents font ça. Ce n'est pas un manque de respect mais un apprentissage. Dans ce cas-ci, il n 'a pas été désagréable avec Emmanuel Macron, il a été correct ! ".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK