C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Cantines scolaires : D'après l'AFSCA, le bilan est positif!

AFSCA
AFSCA - © Tous droits réservés

Une cantine scolaire sur quatre n’est pas conforme, c’est le bilan de l’AFSCA. Il est question dans certains cas de failles au niveau de la chaîne du froid ou d’un manque d’hygiène. Est-ce que vous laissez vos enfants manger sans crainte à l’école ?

L’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire effectue pas moins de 1500 contrôles par an dans les cantines scolaires. Si le bilan est meilleur qu’il y a quelques années, le constat est toutefois là : une cantine scolaire sur quatre n’est pas conforme. Dans certains cas, il ne s’agit que d’absence d’information sur les allergènes, dans d’autres il s’agit d’un non-respect de la chaîne du froid ou d’un manque d’hygiène des surfaces en contact avec les aliments. Est-ce que vous laissez vos enfants manger sans crainte à l’école ?

Jean-Sébastien Walhin, porte-parole de l’AFSCA, l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire : " Attention aux chiffres et aux raccourcis... Trois quarts des cantines scolaires visitées en Belgique en 2017 ont obtenu un très bon résultat. C'est-à-dire que le reste de ces cantines a obtenu soit un résultat bon soit un résultat satisfaisant donc on n'est pas dans une situation problématique au niveau de ces 25% de cantines scolaires ! Dans les cantines scolaires qui n'ont pas été jugées favorablement dès la première inspection, c'est essentiellement dû à la communication des allergènes. Donc si un plat préparé contient par exemple du céleri ou de la moutarde, et bien il faut pouvoir le communiquer aux enfants et là, on remarque encore des problèmes ce pourquoi ces chiffres sont là."

La situation est très positive dans les cantines belges

Certes, des remarques sont à faire dans certaines cantines mais cela n'a pas de réelle conséquence comme le confirme le porte-parole de l'AFSCA : "Ce ne sont pas des problèmes essentiels cette chaîne du froid! Cela concerne à peine 4 à 5% des cas. Mais dans 35% des cas, on parle de problème de communication des allergènes. Donc ce qu'il faut retenir, c'est que la situation est très positive au niveau des cantines scolaires en Belgique, que d'une part c'est le fruit d'un travail de longues haleine car il y a eu énormément de formations qui ont été données - en 8 ans, on a vu que la situation s'améliorait de près de 15% - d'autre part, il faut savoir que rien n'est jamais acquis dans tout système, ni la force ni la faiblesse! Donc on peut toujours, à un moment donné, se retrouver face à un problème, c'est pour cela qu'il faut des contrôles et que tous les jours en Belgique, des contrôleurs font leur travail ! "

Aucun risque pour les enfants

Enfin, que les parents se rassurent : "Les enfants n'encourent aucun risque! Ce sont des points importants mais relevés dans des proportions très faibles. C'est justement notre message à nous en tant qu'expert alimentaire, bien que des remarques soient faites par rapport à des manquements sur la chaîne du froid ou sur la propreté d'une surface au contact, ce n'est pas pour ça qu'il y a un problème! On est dans une situation très positive au niveau des cantines scolaires et on le voit : 75% ont un très bon résultat! Evidemment, un suivi est fait dans les cantines où il y a des remarques donc les parents peuvent être sereins face à cette situation. La sécurité alimentaire est élevée en Belgique."

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK