C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Bpost débordée : certains colis devront être retirés en point de retrait, est-ce que ça vous convient ?

Bpost demande aux clients de venir chercher eux-mêmes certains colis en point de retrait à cause de la masse actuelle de paquets à traiter. Petra De Sutter, ministre chargée des Entreprises publiques, a demandé à Bpost de revoir sa décision en ce début de semaine, tout en réalisant que l’entreprise doit traiter quotidiennement en moyenne 600 000 colis au lieu de 270 000 habituellement.

Pour recevoir votre colis, ça vous va de faire une partie du job ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

4 images
Marie c'est de la solidarité © Tous droits réservés

"C'est une preuve de solidarité avec des gens qui sont dépassés"

Marie, une auditrice originaire d'Embourg, en province de Liège, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "Ça ne me dérange pas de faire une partie du boulot car je vois ça comme étant une preuve de solidarité avec des gens qui sont dépassés... Je fais du télétravail, je ne sors qu'une fois/semaine pour faire mes courses et je commande plus par internet qu'avant. Donc si tout le monde fait comme moi, je comprends qu'ils soient dépassés... Et c'est facile de dire qu'il faut engager et louer des camionnettes mais qui va payer tout ça ?! Et de son côté, le gouvernement demande à bpost de trouver une autre solution mais quand il n'arrive pas à suivre avec les tests Covid, il impose à la population asymptomatique de ne plus se faire tester alors bpost peut faire pareil ; si elle ne suit plus, qu'elle arrête les livraisons et vous verrez ce que ça donne !"

Je veux aider car je suis coupable d'avoir commandé beaucoup plus via le net...

Marie poursuit sur sa lancée et justifie sa position : "C'est simplement une question de solidarité... Et il faut aussi faire en fonction des gens ; certains sont malades et fragiles et ne peuvent pas se déplacer donc si on peut les livrer eux en priorité, je suis d'accord avec ça. Par contre, de mon côté, je veux aider car je ne veux pas que mon facteur fasse un burn-out et ne plus le voir pendant des mois alors que je suis coupable d'avoir commandé beaucoup plus via le net - et même peut-être des choses non-essentielles - donc c'est normal que j'assume et que j'aide un minimum bpost !"

4 images
Marie c'est de la solidarité © Tous droits réservés

"S'ils veulent de l'aide, qu'ils suppriment le coût de la livraison !"

On reste à Liège où Isabelle témoigne : "Il n'en est pas question ! Je suis habituée à me faire livrer des colis à domicile car je suis malade depuis deux ans donc je ne peux pas me déplacer. Dans ce cas concret, il m'est impossible d'aller dans un point de retrait et en plus, de payer des frais supplémentaires, c'est hors de question ! Si tout le monde doit se rendre dans un point poste, si on se réunit tous au même endroit, ça n'a pas de sens. S'ils veulent qu'on aide et qu'on se déplace, ils n'ont qu'à supprimer le coût de la livraison, ou alors il faut engager de nouveaux employés ! On est dans une période difficile, les fêtes approchent à grands pas et forcément, tout le monde se ruent sur les commandes en ligne et livraisons vu que les commerces sont fermés ! Bpost aurait dû anticiper et s'attendre à une augmentation du nombre de colis. Personnellement, j'enverrai quelqu’un récupérer mon colis  si et seulement si on me rembourse les frais de livraison."

4 images
Bpost débordée : certains colis devront être retirés en point de retrait, est-ce que ça vous convient ? © Tous droits réservés

"Les gens commandent tout et n'importe quoi ! "

Enfin, direction Braine-le-Comte, dans le Brabant wallon, où Mady conclut : "Mon mari est facteur et je peux vous dire qu'on les prend pour des moutons ! Ils n'en peuvent plus, ils sont à bout ! Les gens commandent tout et n'importe quoi ! Résultat : bpost a même demandé à ses employés de travailler le dimanche ! Mais si c'est le cas, je ne verrai plus du tout mon mari puisqu'il commence à 6h30 et rentre à 17h... Il faut que les gens diminuent les commandes en ligne, certains commandent même du papier toilette, c'est pas se moquer du monde ça ?! Si les gens veulent commander de tout et du n'importe quoi, qu'ils aillent chercher leur colis alors car ce n'est pas toujours essentiel ! Qu'on respecte les facteurs et qu'on achète moins sur le net ! En plus, bpost engage de nouveaux employés pour s'en sortir mais les gens arrêtent vite car le métier est trop difficile en ce moment..."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK