C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Bernard de Rochefort : "Ne pas reconfiner est un manque de respect envers le personnel soignant!"

Bernard de
4 images
Bernard de - © HAND OUT - BELGAIMAGE

Le Premier ministre s’est exprimé hier soir, Alexander De Croo a annoncé une uniformité presque totale des règles sur tout le pays en utilisant les mots "confinement partiel". Depuis minuit, toutes les règles sont les mêmes partout, sauf concernant le couvre-feu en Flandre et le port du masque en Région bruxelloise. Parmi les nouveautés : fermeture des lieux culturels en Wallonie et retour des courses seul en 30 minutes.

Ce "confinement partiel", ça vous suffit ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Voici quelques moments forts de l'émission… 

"Pour moi, ne pas reconfiner est criminel !"

Bernard, un auditeur originaire de Rocherfort, dans la province de Namur, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Dans un petit pays comme le nôtre, il faut les mêmes mesures pour tous ! Il faut arrêter cette guerre Flamands-Wallons, c'est ridicule ! Il faut aller plus loin qu'un confinement partiel, on a bien vu que le confinement total avait fait ses preuves au mois de mars, on avait pu endiguer la première vague. Pour moi, ne pas reconfiner est criminel et un manque de respect envers le personnel soignant !"

Il faut que le confinement soit annoncé !

Bernard, infirmier à la retraite, poursuit en colère : "Si j'étais représentant syndical, je déposerais un préavis de grève au niveau des cliniques même si c'est immoral ! Parce que je trouve que la situation actuelle est un manque de respect pour le monde infirmier et médical. Il faut que le confinement soit annoncé ! Le jour où nous n'aurons plus d'infirmiers(ères) et médecins, est-ce que les politiques iront travailler en unité Covid ? Maggie De Block est médecin, elle n'est pas plus ministre et pourtant, elle ne va pas prêter main forte pour autant !"

"Un confinement partiel sera toujours inutile !"

Direction Liège à présent, où Manuel témoigne : "Un confinement partiel sera toujours inutile ! Le confinement de mars dernier n'a fait que faire reculer la maladie mais ne l'a pas éradiquée pour autant. Donc un traitement plus light n'a aucune utilité ! Là, il fait son boulot de Premier ministre, il remet l'église au milieu du village et c'est une bonne chose. Mais ce que j'attends - comme beaucoup d'autres à mon avis - c'est qu'il annonce un confinement ! Et j'espère que ce sera bien plus strict qu'en mars dernier. Fini les balades en forêt, je n'ai jamais vu autant de monde dans la forêt à côté de chez moi ! Il faut que les gens se rendent compte que cette maladie est dangereuse...À un moment donné, il faut prendre la décision qui doit être prise !"

"Un confinement total n'aidera pas..."

Enfin, on reste en province de Liège, du côté de Fexhe-le-Haut-Clocher, où Nicole, elle, n'est pas pour un reconfinement total : "Je suis hôtesse de caisse dans la grande distribution, on voit tous les jours des gens en détresse... Parfois nous somme le seul contact de certaines personnes âgées... On discute avec elles et on leur dit de prendre soin d'elles... On a aussi des patrons de bar et restaurateurs qui viennent et qui sont en train de tout perdre... Je pense qu'il aurait fallu laisser ces établissements ouverts jusque 21h et peut-être canaliser les gens qui sortent de l'école... Il y a des concentrations de jeunes, qui ne portent pas le masque et ne se rendent pas compte du danger qu'ils représentent une fois qu'ils rentrent chez eux ! Un confinement total n'aidera pas, on est encore plus loin qu'au mois de mars et on voit que les chiffres ne changent pas pour autant... Personne n'a de solution concrète, il faut que les gens soient plus responsables et se rendent compte eux-mêmes de la situation..."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l'émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK