C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Après 270 jours de fermeture, l’Horeca déverse de la bière dans la Sambre : est-ce le bon geste ?

Le collectif Horeca Wallonie a déversé des fûts de bière périmée dans la Sambre hier, à l’occasion d’une manifestation pour réclamer la réouverture des bars et restaurants. Des centaines de personnes étaient réunies hier devant le Parlement de Wallonie à Namur, des représentants de l’Horeca venus dire à quel point ils sont à l’agonie après 270 jours de fermeture depuis un an. Ils promettent de bloquer les autoroutes et de continuer à déverser de la bière périmée dans la Sambre et dans la Meuse s’ils ne sont pas entendus.

Ce sont les bons gestes ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

4 images
© MAGALI VERONESI – BELGA

"Si le mouvement se reproduit, j’en ferais partie"

Sandro, un auditeur originaire de Herve, dans la province de Liège, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Je tiens un café depuis 26 ans et je trouve la réaction du collectif tout à fait normal. Après 270 jours de fermeture, on en a marre, ras-le-bol. Toute notre marchandise est périmée, que voulez-vous qu’on en fasse ? Ce n’est peut-être pas la solution de jeter les bières dans la Sambre, mais on veut se faire entendre."

J’ai des doutes concernant l’ouverture de l’Horeca le 1er mai

"Le cousin de mon épouse tient un café en Flandre et il reçoit beaucoup plus d’aides que moi en Wallonie. J’aimerais recevoir des aides équivalentes. Si le mouvement se reproduit, j’en ferais partie. Il faut nous comprendre et j’espère que les ministres vont ouvrir les yeux sur notre situation."

4 images
© MAGALI VERONESI – BELGA

"Nous nous sentons abandonnés"

Du côté de Châtelet, Samuel travaille également dans l’Horeca : "Je soutiens l’action, ils doivent se faire entendre. Ils demandent non seulement la réouverture de l’Horeca, mais aussi les mêmes avantages qu’en Flandre. Je ne pense pas que ça fasse du mal de déverser de la bière dans la Sambre, cela reste de l’eau passée par une brasserie. La bière est périmée, on ne saura plus rien en faire. Ce qui fait du mal, par contre, c’est le manque de soutien de la part du gouvernement."

Je suis chef en cuisine et j’ai travaillé 4 mois sur l’année

"Les patrons ne reçoivent pas assez pour couvrir tous leurs frais, et moi, sans patron, je ne peux pas travailler. Les allocations que je reçois sont insuffisantes. Je suis complètement dépité. Nous n’arrivons pas à nous en sortir et nous nous sentons abandonnés. Il faut faire quelque chose, mais je ne suis pas sûr que bloquer les autoroutes fera une différence."

4 images
© MAGALI VERONESI – BELGA

"Ils devront certainement recommencer"

Le dernier débat de la semaine se termine à Molenbeek avec Chantal : "Pour moi, ce sont les bons gestes. Ils ne sont pas entendus, ça fait 270 jours qu’ils sont fermés et ils n’en peuvent plus. Ça fait des mois qu’on leur donne des dates d’ouverture qui sont à chaque fois reportées. Je suis persuadée qu’il ne se passera rien le 1er mai. Les restaurateurs attendent, mais l’argent ne tombe pas du ciel et ils ont des frais à payer, ils ne s’en sortent pas. Ce n’est pas l’idéal de déverser de la bière dans la Sambre, mais il faut bien qu’ils agissent, car on ne les écoute pas. Et ils devront certainement recommencer."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK