C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Anita : " La jeunesse peut expliquer cet oubli ! "

Vendredi dernier, des parents ont oublié toute une journée leur bébé dans leur voiture garée dans un parking sous-terrain.

L’histoire aurait pu se terminer de façon dramatique comme cela a déjà été le cas, ici heureusement, le bébé est sain et sauf. Vendredi dernier en matinée, des parents garent leur voiture dans le parking sous-terrain du Stockel Square à Woluwe-Saint-Lambert, en région bruxelloise. C’est à leur retour, vers 17h, qu’ils se rendent compte de leur oubli… Leur bébé est resté seul dans la voiture. Paniqués, ils appellent les secours n’osant pas se rendre eux-mêmes jusqu’au véhicule. La Capitale revenait sur cet incident ce week-end en évoquant la fatigue, le stress, la routine chez des jeunes parents qui pourraient être la cause d’un tel oubli.

Qu’est-ce qui peut expliquer le fait d’oublier son enfant ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans " C'est vous qui le dites ! " :

À ce propos, Anita comprend très bien cette situation et ne juge pas les parents : " Je n'admets pas les réflexions des auditeurs contre ces parents. Ils ne peuvent pas comprendre parce que ça ne leur est jamais arrivé. Or, ça peut arriver à n'importe qui. J'ai eu le cas avec mon premier enfant, il avait un an. J'étais stressée justement parce que c'était mon premier et que je voulais bien faire. J'étais dans un grand magasin et il était assez difficile. Il touchait à tout dans les rayons et ça m'énervait un peu. À un moment, j'étais au rayon des fromages et je me suis dit j'allais le laisser là deux secondes le temps d'aller dans les autres rayons chercher ce qu'il me fallait. Ensuite, de rayon en rayon, je l'ai oublié et je m'en suis rendue compte seulement deux heures plus tard. Dans mon esprit il n'y en avait que pour deux secondes. Et puis, quand je suis rentrée chez moi, ma belle-soeur m'a demandé où était mon fils. Je lui ai répondu que je l'avais oublié au magasin. Je suis retournée le chercher. J'étais en panique. Je me suis dépêchée d'y retourner. Heureusement, mon fils était toujours dans le rayon en train de jouer avec les paquets de fromage. Personne ne s'est inquiété de savoir ce qu'il faisait là, tout seul, dans une poussette alors qu'il y est resté quand même pendant 2 heures. "

" J'étais trop jeune ! "

Cet oubli, Anita l'explique par le manque d'expérience : " J'ai eu 4 enfants et c'est seulement au bout du 3ème qu'on se demande toujours si nous n'en avons pas oublié un. J'avais 19 ans, j'étais toute jeune et un peu perdue aussi mais, je sais que ceux qui n'ont jamais vécu la situation jugent vite et ne peuvent pas comprendre. Quand on est jeune, la vie fait qu'on a 100.000 autres choses dans la tête ! ".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK