C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

André : " Ça ne va rien régler du tout, on va aller vers une génération de dégénérés "

Des jeunes de la cité du Peterbos à Anderlecht s’expriment dans la presse. Selon eux, l’agression d’agents de la Stib, c’était des gamineries et pour régler les problèmes, il faut légaliser le cannabis parce que les policiers, je cite : " cassent les couilles aux jeunes. " Vous confirmez ; plus aucun problème si le cannabis est légalisé ?

Ce sont des propos à lire dans La Capitale ce matin. À l’occasion de l’opération de police au sein du quartier hier, des journalistes ont pu échanger avec des jeunes habitants du Peterbos. Ils reviennent d’abord sur l’agression de trois agents de la Stib dimanche en expliquant que c’était des gamineries. À propos du trafic de drogue dénoncé, ils disent qu’il n’y a pas de vendeurs mais des consommateurs et que pour régler les problèmes du quartier, il faut légaliser le cannabis parce qu’aujourd’hui, je cite : " c’est l’escalade à cause de la police, parce qu’ils viennent ici tous les jours pour casser les couilles aux jeunes ". Vous confirmez ; plus aucun problème si le cannabis est légalisé ?

André d’Esneux : " Ça ne va rien régler du tout, mais alors rien du tout ! On est déjà avec une volée de petits glandeurs qui fument, qui ne font rien et qui sont des assistés. En plus d’être des assistés, ils foutent la merde partout. Je pense que si on légalise ça, on va vers une génération de dégénérés ! Force est à la loi ! La police fait son travail. Et tous ceux qui ont essayé d'agresser les contrôleurs de la Stib devraient être en taule. À partir du moment où le citoyen attaque la police, ce ne sont plus des gamineries ! "

Pour André, on va aller vers le pire en légalisant le cannabis : " Les habitants du quartier se trompent. Il n’y aura plus que ça, des drogués dans le quartier. Et les personnes âgées n’oseront plus sortir de chez eux, les jeunes feront la loi ! Où ces jeunes drogués vont chercher l'argent ? Ils ne travaillent pas, ils en vendront aux enfants et, nous iront vers une génération de drogués. "  

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK