C'est vous qui le dites

Du lundi au vendredi de 09:00 à 10:30 sur Vivacité

Plus d'infos

Alexandra : « On ne peut pas ne pas penser que c'est antisémite! »

Alexandra :
Alexandra : - © Tous droits réservés

Un photomontage qui parodie Rabbi Jacob avec un homme politique est au cœur d’une polémique… Si dans le film Rabbi va danser, ici il va taxer. C’est de l’antisémitisme ou de l’humour ?

Un photomontage partagé plus de 4000 fois sur les réseaux sociaux suscite de nombreuses réactions. C’est une image du film Rabbi Jacob qui est utilisée. Louis de Funès est remplacé par Charles Michel et si dans le film, il est question de Rabbi qui va danser, dans cette parodie-ci, il va taxer. Alors que l’auteur parle d’humour et rien de plus, la Ligue Belge contre l’Antisémitisme ne voit pas ce montage de la même façon. Il s’agit selon leur président d’antisémitisme primaire destiné à entretenir des clichés qui ont conduit au pire sous le régime nazi.

Ce montage, c’est de l’antisémitisme ou de l’humour ? C'est la question qu'on vous posait ce matin dans « C'est vous qui le dites ».

Alexandra est une auditrice de confession juive originaire d'Auderghem : « Je suis tout à fait d'accord avec la Ligue : il s'agit d'antisémitisme. Ce n'est pas pour glorifier l'homme politique en question qu'on l'a déguisé en rabbin, soyons d'accord... Donc être un rabbin, être juif, ce n'est pas bien ! Et alors, quand il y a une connotation financière... On est blasé dans la communauté juive de cette connotation ! On est tous soi-disant riches ! On aimerait bien l'être mais malheureusement, ce n'est pas le cas. Et souvent, si on a beaucoup de sous, c'est parce qu'on a beaucoup travaillé tout simplement ! Ce n'est jamais drôle de se moquer d'une communauté ; dire que les juifs sont tous riches et les arabes tous voleurs n'est pas de l'humour! On dit n'importe quoi de nos jours... Pour le moment, il y a une régression des mœurs assez bizarre au lieu d'évoluer. Mais bon, personnellement, j'ai tout entendu, tout vu, je suis blasée ! »

"Il faut arrêter de sortir la carte de la victimisation!"

Direction Uccle à présent où Raphaël partage l'avis d'Alexandra : « Il s'agit clairement de stigmatiser et donc il s'agit d’antisémitisme ! Pourquoi choisir cette image-là ? il y en a plein d'images mais comme par hasard, on choisit celle-là alors qu'on sait que dans le parti MR, il y a quelques juifs. Et on associe l'image du juif qui pique l'argent à ce parti. On est un peu dans un contexte mondialiste où on voit du complot partout et c'est tellement facile de taper sur les mêmes à chaque fois ! On fait un amalgame trop rapide, en quelques secondes à peine ! C'est quand même relativement ignoble, il y a 20 millions d'autres façons de rire ! Et si on avait mis des arabes, on aurait eu des tonnes de plaintes mais à raison aussi ! Le juif est à nouveau l'ennemi visible comme Hitler le nommait et on veut visualiser une cible facile qui n'est finalement pas bien méchante car quand on tape sur le juif, on ne risque rien ou très peu donc on en profite! Mais associer le juif au fait de taxer, c'est aller trop loin. »

Enfin Latifa conclut le débat depuis Leuven et n'est pas du tout du même avis que nos deux auditeurs précédents : « Je trouve ça super drôle ! Je suis musulmane et le premier souvenir que j'ai dans ma jeunesse avec Louis de Funès, c'est Rabbi Jacob : on se marrait, on rigolait, on connait la chanson et on a fait des danses, on a kiffé dessus! C'est de l'humour, ça a été fait dans un contexte privé ! Arrêtez de chercher la petite bête ! Je n'y vois aucune forme d'antisémitisme ! S'ils avaient fait quelque chose sur Jérusalem etc., là d'accord ! Mais ici, il s'agit juste d'une caricature et rien d'autre ! Le président de la Ligue devrait se consacrer à des dossiers bien plus importants... Il faut arrêter de sortir la carte de la victimisation ! Rabbi Jacob, c'est notre pote et je suis musulmane! C'est ce genre de réaction, de la part de la Ligue, qui crée la haine ! C'était sur une page Facebook privée, il n'y a rien de mal ! »

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook « C'est vous qui le dites ».

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK