C'est pas fini

Plus d'infos

Faire des études supérieures, c’est important pour réussir dans la vie ?

Le témoignage d’un étudiant de l’ULB est interpellant, il livre son expérience et met en garde : "Réfléchissez avant de faire des études supérieures". Entre rêve d’une vie meilleure et désillusion, que faut-il en penser ? Faut-il avoir un diplôme pour réussir ?

On entend souvent "Réussis d’abord tes études"

Sur le marché du travail, les entreprises recherchent des talents hautement qualifiés. Ce qui signifie qu’un jeune sans diplôme aura plus de difficultés à s’imposer lors d’un recrutement qu’un diplômé sorti d’une école supérieure.

Certains étudiants décrochent de leurs études, ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont pas capables de s’assurer un avenir brillant, d’évoluer dans un métier dans lequel ils pourront s’épanouir.

Réussir sans diplôme, c’est possible ?

Il n’existe pas de recette pour réussir, mais acquérir des connaissances, des compétences, le caractère de l’individu… sont quelques-uns des ingrédients qui augmenteraient les chances pour parvenir une certaine réussite. La motivation et la passion peuvent contribuer au succès de personnes de talent, tout comme la capacité d’apprendre, à écouter, à comprendre, à anticiper l’avenir et à réussir, même sans diplôme.

Selon Chems Mabrouk, présidente de la fédération des étudiants francophones : 

"L’enseignement n’est pas un droit, c’est un privilège qui est donné à certains, et c’est ce que la FEFF combat au quotidien. Notre enseignement supérieur est inégalitaire, c’est pour cela qu’il faut le démocratiser et le rendre accessible à tous."


► A lire aussi : Mobilisation étudiante : les jeunes demandent une baisse du coût des études et plus de logements


Un diplôme d’enseignement supérieur indispensable pour accéder à la réussite ?

Certains exemples tentent à prouver que non, il ne faut pas être diplômé pour être à la tête de grandes entreprises, à l’instar de Bill Gates ou Steve Jobs. Informaticien et milliardaire, Bill Gates est entré à l’Université d’Harvard mais ses études universitaires ne sont pas allées plus loin que la première année. Steve jobs, fondateur d’Apple, avait entamé des études universitaires vite abandonnées.

Réussir la vie ou réussir dans la vie ?

"Chacun trace sa voie, l’important est qu’il soit épanoui et qu’il puisse devenir un citoyen qui soit actif, responsable, solidaire" précise Chems Mabrouk. Le diplôme est utile mais ce n’est pas une condition sine qua non.

Retrouvez "C’est pas fini" du lundi au jeudi de 18h à 19h30 sur VivaCité.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK