C'est pas fini

Plus d'infos

Débat : participer à un diner clandestin, c’est un acte incivique ?

Les images d’une soirée clandestine en France font scandale.  Elles délient les langues à propos des dîners clandestins.  Des restos qui proposent à leurs clients des soirées gourmandes et privées.  A vos yeux, faut-il sanctionner les participants à ces dîners clandestins ? Ou pas ?

Patrick Weber et ses débatteurs attendent votre avis dans C’est pas fini, ce mardi 05 avril dès 18h sur VivaCité. Pour intervenir en direct dans l’émission, appelez le 070/23.33.23 (30 centimes la minute) ou envoyez un SMS au 3063 (50 centimes le message).

On en parle aussi ce mardi

Les autres débats

  • Maitre à l’hôpital, que devient son animal ? Le MR bruxellois propose de créer une plateforme associative centralisée d’informations pour aider les propriétaires à trouver une famille d’accueil pour leur animal de compagnie le temps de leur hospitalisation.  Est-ce une bonne initiative ou pas ?
  • Le Pont Père Pire à Ben-Ahin a été la cible de vandales qui ont laissé de nombreux graffitis à caractère haineux, raciste et antisémite. D’autres endroits ont déjà subi ce genre de dégradations, qu’il s’agisse de façades de domiciles privés, de murs de campus ….. Pourquoi ? Comment stopper ces graffitis haineux ? Qu’en pensez-vous ?
  • Bart De Wever dénonce les mesures du gouvernement.  Il fustige la fermeture des écoles et plaide pour la réouverture des terrasses. Selon lui, il s’agit d’une mesure d’ordre public ". A votre avis ? 

    ►►► A lire aussi Protection policière pour Bart De Wever​​​​​​​

L’équipe de "C’est pas fini" attend votre avis

Rejoignez-nous à 18h sur Vivacité pour débattre de ces sujets. Pour intervenir en direct dans l’émission, appelez le 070/23.33.23 (30 centimes la minute) ou envoyez un SMS au 3063 (50 centimes le message) ou rejoignez la communauté WhatsApp de " C’est pas fini " en envoyant le code CPF au 0470/07.20.23

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK