C'est l'heure de l'apéro

Plus d'infos

Sharko, un Sacré Belge, sur VivaCité

Rares sont les groupes belges avec une telle longévité. Sharko, et son créateur David Bartholomé sont pourtant bel et bien encore debout, plus de 20 ans après leurs débuts.

La formule reste intacte : un trio (Basse & Chant, Guitare et batterie) : "C’est le modèle que je préfère, c’est dynamique, visuellement c’est sympa aussi et franchement il ne faut pas plus pour faire du bon rock et laisser la place, dans la musique, a l’intervention du public".

Une formation à 3, avec un chanteur/bassiste qui n’est pas sans rappeler un certain "Police", le groupe de Sting auquel David a souvent été comparé. "C’est un truc que j’ai effectivement souvent entendu, mais je n’ai jamais compris, on ne fait pas du tout la même musique, il n’y a aucune ressemblance dans la manière de la délivrer, je ne pige pas d’où ça vient" confiait le chanteur de Sharko au micro de l’équipe de "C’est l’heure de l’apéro" vendredi soir. Des sacrés belges de l’époque (début des années 2000), il ne reste guère plus beaucoup de groupes encore en activité. Souvenez-vous de Mud Flow, Yel, Ghinzu ou Starving, ils faisaient les beaux jours des scènes belges avec Sharko mais sont tous aujourd’hui juste des bons souvenirs pour les amateurs de rock de l’époque. " Si nous sommes toujours là, c’est qu’on a encore l’envie, l’énergie. C’est dur de faire un album par les temps qui courent, de le promotionner, de le faire exister mais dès l’instant où l’on se retrouve sur scène, devant le public, toutes les difficultés s’effacent et seule l’envie de faire la fête avec le public compte. C’est ce qui donne envie de continuer, encore et encore " insiste David Bartolomé alias Sharko.

1 images
Thomas Simonis a retrouvé Sharko dans la forêt de Soignes © RTBF

La Forêt de Soignes et l’énergie des étoiles

Chanteur intense et créateur génial, David Bartholomé a proposé aux auditeurs de VivaCité de prendre l’apéro avec lui au milieu de la Forêt de Soignes, un endroit assez inédit pour faire une émission de radio : "Quand j’habitais à Bruxelles (Arlonnais de naissance, il habite aujourd’hui à Tournai après de longues années dans la capitale NdA) – la Forêt de Soignes c’était mon jardin, je n’avais pas de place chez moi alors je venais prendre l’air ici, me ressourcer auprès des arbres, capter leur énergie…" raconte le leader de Sharko, qui n’est pas ennemi des courants de pensées parfois qualifiés d’ésotériques : "Je suis pendant le confinement devenu passionné par l’astrologie humaniste et karmique. En gros, il s’agit de comprendre pourquoi les individus fonctionnent de telles ou telles manières, en analysant leurs comportements par le prisme des grands mythes qui habitent leur thème astral, ça a l’air compliqué mais c’est passionnant car ça vous amène à toucher à plein de domaines comme la psychologie, mais aussi la philosophie ou la sociologie". C’est donc sous les arbres centenaires de la Forêt de Soignes que les auditeurs de Vivacité ont pu faire un peu plus connaissance avec l’univers de Sharko/David, qui arpente les scènes belges depuis plus de 20 ans avec la même énergie.

L’album "Glucose" de Sharko est toujours disponible, et on vous le conseille. Et si vous rêvez de voir Sharko venir jouer chez vous, dans le cadre de son HomeTour Acoustic, rendez-vous sur Sharko.be.

Cliquez ici pour écouter l'interview de Sharko dans son intégralité.

Retrouvez C’est l’heure de l’apéro chaque jour, du lundi au vendredi de 18h à 20h sur VivaCité.

"Restart", un été résolument belge à la RTBF

Cet été, la RTBF s’implique dans le soutien aux secteurs culturel, touristique et économique touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. La RTBF a décidé de les soutenir au travers du plan "Restart" pour lequel 13,4 millions d’euros ont été dégagés. VivaCité, comme tous les médias de la RTBF, est engagé dans ce sens en vous proposant du contenu local. En savoir plus

Et pour des idées de sorties près de chez vous, abonnez-vous à la newsletter Restart !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK