Bruxelles Matin

Du lundi au vendredi de 06:00 à 08:00 sur Vivacité

Plus d'infos

Bruxelles Matin a fêté les 50 ans de Forest National : découvrez les anecdotes et les coulisses de cette salle mythique

Des artistes comme Stromae, Jean-Luc Fonck ou Mister Cover ou des travailleurs du monde du spectacle sont intervenus au micro de Julie VanH sur Bruxelles Matin pour évoquer leurs souvenirs de l’emblématique salle bruxelloise qui célèbre ses 50 ans.

Votre matinale bruxelloise vous réveillait ce 4 juin sur les cris retentissants du public en délire lors des concerts à Forest National et pour cause : la salle bruxelloise, qui a accueilli les plus grands noms et a vu éclore de nombreux jeunes artistes, fête, malgré la pandémie, ses 50 ans d’existence.

Les grosses pointures francophones à Forest National

Certains ont même écumé cette scène à des dizaines de reprises au cours de leur carrière. Michel Sardou est d’ailleurs l’artiste qui s’est le plus produit à Forest National avec… 86 concerts depuis 1970. La salle n’a pas de secret non plus pour les quatre autres chanteurs passés le plus de fois sur cette scène, à savoir Chantal Goya, Johnny Hallyday, Patrick Bruel et Jean-Jacques Goldman qui comptent respectivement 48, 47 et une trentaine de représentations chacun.

Le premier groupe belge à s’y être produit était quant à lui Machiavel en 1979. Certains membres de cette formation avaient en plus un travail "alimentaire". L’un des membres, qui était taximan, accueille le jour suivant… un fan venu assister à son concert la veille racontait notamment Marc Ysaye à Bruno Tummers dans VivaCité en concert. Pierre Rapsat était quant à lui le premier artiste belge solo à remplir cette même salle, en 1986, alors qu’il y avait grève des transports ce jour-là.

Calogero, Mylène Farmer, Zazie, Pascal Obispo ou encore Claude François ont sorti des albums enregistrés à Forest. Bref, que du beau monde…

Les souvenirs des artistes

Cinq décennies de concerts et représentations, cela laisse des traces dans l’esprit du public, qu’il soit bruxellois ou d’ailleurs, des équipes techniques et des artistes. C’est l’occasion pour certains de raviver des souvenirs en musique de ce lieu événementiel phare qui compte 8000 places et de se produire, sans public pour cause de respects des mesures sanitaires, dans la fosse de celui-ci.

Le rebelle rêveur Saule, qui y a joué lors d’un concert de -M- reste encore subjugué par l’immensité de cette salle. Nicolas Dieu, le leader de Mister Cover, a assisté à un concert de U2 en 1987. "C'était mon tout premier concert et un jour je me suis dit que je serais à la place de Bono sur scène" se souvient-il. Des années après, il a pu faire trembler deux fois la fosse de cette salle avec son groupe et bientôt une troisième fois puisque Mister Cover fêtera son 20e anniversaire le 19 novembre 2022 ! La jeune Maëva, qui habite à côté de la salle, a pu voir son artiste préféré, Christophe Maé, pour la première fois à Forest.

Enfin, notre Jean-Luc Fonck national est même l’un des rares témoins à avoir vécu les premières minutes d’ouverture de Forest National.

"On avait une boulangerie à Forest, rue du croissant, cela ne s’invente pas. Quand il y a eu l’inauguration de la salle, la commune a invité tous les commerçants et leurs enfants à y aller. C’était la première fois qu’on rentrait dans une salle de cette envergure. Il y avait un monde fou : des Gilles qui jetaient des oranges et un concert des Evergreen Nightrockers, un groupe rock de l’époque. Yves Kengen, leur guitariste, est venu jouer sur le premier concert de Sttellla" révèle-t-il.

Et grosse surprise, celui qui a fait trois sold-out d’affilée en 2014 à Forest National après le succès de son album Racine carrée en 2013, Stromae, s’est confié sur le premier concert auquel il a assisté dans cette salle : le spectacle Stomp quand il avait 12 ans. "Les voir faire des percussions sur des barils avec des balais ou des seaux cela m’a vraiment inspiré. Je me suis dit que je voulais faire cela plus tard et 15 ans après je faisais Forest National".

Les surprises et caprices de stars

Forest National, c’est une scène, mais aussi des coulisses. Les employés qui œuvrent dans l’ombre pour faire de chaque événement, musical ou autre, une réussite et ceux-ci ont parfois vécu des moments surprenants.

Coralie Bareal, la directrice a notamment eu affaire à des demandes farfelues, de vrais caprices de stars, et a tenté d’y répondre le plus favorablement possible. Marilyn Manson a par exemple voulu faire repeindre les loges tout en noir. "On venait de repeindre donc on a mis une tente noire dans une pièce centrale et on l’a mis dans la tente" explique-t-elle. Rihanna a vécu une histoire semblable : elle a demandé une loge en rose avec des tapis de zèbres… mais n’y est finalement pas restée car elle était allergique aux poils de ces mammifères. Elton John exigeait du blanc dans sa loge. "La production avait oublié de mettre les fleurs coupées à 10 centimètres dans des vases carrés. Il a mis un nez dans la loge et est reparti à l’hôtel".

Freddy Piette, garde sécurité en poste depuis 40 ans, se remémore avoir été appelé au milieu de la fosse lors d’un concert de Jean-Jacques Goldman : une femme était en train d’accoucher ! "On a arrêté le concert le temps de mettre cette dame à l’aise. Le lendemain, Jean-Jacques Goldman est allé la voir à l’hôpital" dévoile-t-il.

Katia Mahieu, attachée de presse de nombreuses stars dont Patrick Bruel se remémore aussi de nombreuses surprises en coulisses : demandes en mariage, disques d’or, rencontres étonnantes et même showcase pour quelques fans !

Retrouvez l’entièreté de cette émission exceptionnelle de Bruxelles Matin avec Julie VanH en direct de Forest National sur Auvio.

4 images
© Yves Thiran
© Yves Thiran
© Yves Thiran
© Sébastien Nollevaux
Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK