Votre animal peut être un VECTEUR de transmission du corona : les précautions d'usage

On s’interroge beaucoup sur la contamination possible de nos animaux. Ceux-ci ne semblent pas transmettre le virus mais trois cas de par le monde auraient été détectés comme étant infectés par l’homme. Alors, qu’en est-il ? Quelles sont les précautions à prendre? On refait le point avec Hélène Maquet.

Les précautions d’usage envers nos animaux

Est-ce qu’on peut toujours promener nos animaux de compagnie ?

Oui, il est autorisé de promener son chien en laisse mais il faut respecter les mesures de distanciation sociale car le chien peut être un VECTEUR de transmission. Du coup, votre chien lui aussi doit rester à 1,50 m des personnes que vous croisez lors de votre balade.

En toute bonne logique :

Si vous êtes infecté par exemple, si vous éternuez ou si vous toussez près de votre chien et que vous le caressez ensuite, il sera du coup porteur du virus de par les microgouttelettes qui seront sur son pelage. Il pourra à son tour infecter quelqu’un d’autre en son état de "porteur" du virus. C’est exceptionnel, moins risqué qu’une contamination directe mais il y a des précautions à prendre.

Côté véto :

Les vétérinaires recommandent d’ailleurs de se laver les mains après avoir caressé son chien et d’éviter de l’embrasser pour le moment. Et oui, on stoppe un peu les bisous pour le moment. On l’a dit, il y a eu des contaminations homme – animal, trois contaminations exactement dans le monde c’est quelque chose qui effectivement est très rare mais, ça existe.

Etienne Thierry qui est professeur de virologie à l’université de Liège annonçait qu’aucun élément aujourd’hui ne permettait de déterminer que des animaux puissent transmettre le coronavirus.

Ça veut dire qu’ils peuvent le PORTER sur leur pelage, s’ils sont porteurs de ces gouttelettes contaminées mais ce ne sera pas une infection comme cela pourrait être le cas avec une personne qui tousse tout près de vous.

Bénédicte Flament épinglait ces microbes dont sont porteurs nos animaux. Ils ont leur propre coronavirus mais non transmissible à l’homme. Il importe de le rappeler.


► Relire l’article. Le coronavirus concerne nos animaux de compagnie – Le 6/8 – Bénédicte Flament


Les mêmes règles pour les hommes, pour les animaux

Rester prudents est le meilleur conseil qui soit – les mesures de précautions sont à prendre. En fait, il faut considérer les animaux comme les êtres humains, comme les objets de la même manière : comme d’éventuels vecteurs/porteurs de ces gouttelettes infectées et donc prendre les précautions d’usage. Rien de plus, rien de moins, juste du bon sens !

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK