Vitamine C : trois options naturelles pour faire le plein d'énergie

-
4 images
- - © Tous droits réservés

Une alimentation riche en vitamine C peut-elle suffire à affronter l'hiver ? Si vous êtes stressé, débordé, fumeur, sportif, ou encore exposé à la pollution, vos besoins en vitamine C dépasseront nécessairement vos apports.

Voici quelques solutions naturelles pour débuter l'année en pleine forme.

L'acerola

 

Le nom "Acerola" vous dit sans doute quelque chose. En pharmacie ou magasins bio, ce petit fruit rouge d'Amérique du Sud est souvent proposé sous forme de comprimé comme alternative naturelle à la vitamine C de synthèse. Sa teneur serait jusqu'à 100 fois plus riche que le citron, 20 fois plus que la goyave et 10 fois plus que la mûre. Demandez à votre pharmacien un produit le plus simple possible, qui ne contient pas d'additifs ni d'édulcorants ou encore d'autres compléments alimentaires qui peuvent perturber le sommeil.

Pour une fatigue passagère, 500 milligrammes par jour sont recommandés. Les sportifs qui pratiquent des activités d'endurance peuvent prendre jusqu'à un milligramme. Enfin si vous êtes enrhumé, vous pouvez aller jusqu'à deux grammes trois fois par jour, mais pendant trois jours maximum.

La grenade

 

Elle est la nouvelle star des super aliments efficaces pour booster le cerveau et le système immunitaire, étant donné sa teneur en antioxydants et vitamine C. Pour bénéficier de ses fibres et faire des économies, mieux vaut la consommer sous forme de fruit frais plutôt qu'en jus, vendu entre cinq et huit euros le litre. Les autres fruits les plus riches en vitamine C sont la goyave, le cassis, le kiwi, l'orange et le citron.

Le cynorhodon

 

Fruit orangé de l'églantier, le cynorhodon, plus connu sous le nom de "gratte-cul " ou poil à gratter, est très riche en vitamine C, 20 fois plus que les agrumes, mais aussi en vitamines B, en provitamine A et en sels minéraux. Il est aussi redoutable contre l'asthénie ou la lassitude.

Les Suédois et les Hollandais adorent consommer ce fruit en soupe ou en confiture. Du fait de sa caractéristique poilue, l'extraction du cynorhodon est une opération longue et délicate. Les infusions et décoctions seront donc plus pratiques pour profiter de ses bienfaits. Vous le trouverez facilement en herboristerie ou magasins bio sous forme de poudre ou d'extraits secs.

 

TENDANCE & AFP

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK