Vague de froid, les conseils pour protéger votre voiture

Vague de froid, les conseils pour protéger votre voiture
Vague de froid, les conseils pour protéger votre voiture - © NICOLAS LAMBERT - BELGA

La vague de froid est bien présente dans le pays, un bon pull et le tour est joué... Mais ce n'est pas le cas de "titine", voici quelques conseils pour éviter une panne de voiture. 

Vous en avez peut-être fait l'expérience ce matin, la voiture qui a plus de mal à se mettre en route, et pour cause la vague de froid se fait ressentir, ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour les véhicules qui séjourne dehors. Alors pour éviter que "titine" ne vous laisse tomber avant d'aller travailler, voici quelques conseils de Lorenzo Stefani, porte-parole de l'assurance Touring. 

1. Ne pas utiliser le frein de stationnement

Un des problèmes les plus fréquents est le frein à main bloqué. En effet, lorsque le froid se fait sentir, et que le frein à main est enclenché, il est possible que celui-ci gèle et se bloque, tout simplement.

Alors, le moyen le plus facile est de ne pas tirer le frein à main en se parquant. Pour les voitures automatiques, la position parking est amplement suffisante, pour les manuelles, il est conseillé de passer la première vitesse ou la marche arrière, en fonction de la position de la voiture, le tout, sans tirer le frein à main. 

2. Vérifier le niveau de la batterie

Si jamais vous n'avez pas encore utilisé votre voiture depuis le début de la vague de froid, il est conseillé de vérifier le niveau de la batterie, mais aussi les différents niveaux de liquide du véhicule, vérifier la pression des pneus. Et aller faire un tour avec la voiture pour voir si le moteur est apte à fonctionner demain matin. Déposer une couverture sur le moteur de la voiture serait aussi une manière de le protéger contre le froid.

3. Démarrer la voiture avec le moins d'énergie possible

Il faut éviter de faire tourner le moteur au ralenti, tout d'abord, c'est le moment où cela pollue le plus, mais surtout si d'autres éléments viennent prendre de l'énergie de la batterie, elle risque vite de s'essouffler.

Le mieux est d'allumer pendant vingt secondes les phares pour que la réaction chimique se fasse dans la batterie et puis éteindre tous les "gadgets" qui pourraient prendre l'énergie de la batterie : la radio, les lampes intérieures du véhicule, les essuie-glaces, les phares,... Ainsi, le coup de contact se concentrera uniquement sur le démarrage du moteur. 

4. Préparer la panne

Malheureusement, il est possible que malgré tous ces conseils, la panne arrive. Il est donc conseillé de l'anticiper, avec par exemple, une couverture et de l'eau à l'intérieur du véhicule. En effet, si vous tombez en panne, il faudra peut-être attendre un certains temps avec que le dépanneur n'arrive. Pour ne pas avoir trop froid, le mieux est donc de s'équiper d'une couverture dans le coffre. Il ne faut pas oublier les fameux gilets jaunes, qui sont là pour votre sécurité. 

Pour (ré)écouter l'intégralité de l'interview, ça se passe ici : 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK