Une statue de Marcel Marlier, le dessinateur de Martine, inaugurée à Mouscron

Le " papa de Martine " aurait eu 90 ans en novembre dernier. Notre dessinateur belge a produit pas moins de 60 albums et constitue une référence dans le monde de l’édition jeunesse. Mouscron, sa ville de naissance lui a rendu hommage en dévoilant une statue de bronze, une œuvre signée Osvaldo Parise.

2 images
La statue de bronze représentant Marcel Marlier et Martine devant le Centre d'interprétation "Marcel Marlier" à Mouscron. © Capture Facebook

C’est ce dimanche de fête des pères que Mouscron a donc fêté le dessinateur, Marcel Marlier, décédé en 2011. La statue de bronze représentant son fils et sa petite fille a été inaugurée dans la cour du château des Comtes. Une plaque commémorative sera scellée sur la façade de la maison d’enfance de l’auteur, né à Herseaux. " Mon papa aurait été très fier. Les aventures de Martine ont permis à plein de gens de rêver " a déclaré le fils de l’auteur lors de l'inauguration.

Un centre d’interprétation.

Un parcours permanent, a été inauguré en 2015 dans les dépendance du châteaux de Comtes à Mouscron, en hommage à l’illustrateur qui travaillait pour les éditions Casterman. A ses débuts, il y illustre des ouvrages d'Alexandre Dumas, de la Comtesse de Ségur et de Madame le Prince de Beaumont. Le centre d'interprétation "Marcel Marlier, dessine-moi Martine" propose de vous plonger dans son monde et présente documents d'archives, objets personnels, témoignages inédits, techniques et méthode de travail de l'artiste, dessins originaux sont proposés, entre autres via des vidéos.

Un artiste connu internationalement.

Vendus à plus de 160 millions d’exemplaires, les albums ont aussi été traduits dans une trentaine de langues étrangères. Ils ont fait rêver des  milliers d’enfants à travers son personnage naïf et spontané. Qui, mieux que la comédienne Ludivine Sanier pouvait parler de Martine dont elle suivait les aventures quand elle était enfant. Ecoutez là.

D’autres nouveautés annoncées.

Un circuit comportant des QR code relatifs à la vie et à l’œuvre de Marcel Marlier peut désormais être réalisé individuellement.

Dans 8 jours sortira l’album " Martine au Louvre ", une aventure dans les couloirs du musée, à la rencontre de ses plus belles œuvres d’art.

Toujours imité et parodié.

On se souviendra du générateur de parodies de couvertures d'albums de Martine à composer soi-même sur le net, qui avait fait le buzz fin 2007, avant d’être retiré.  La parodie de Sarkozy montrant Martine un balai en mains avec le titre "Martine travaille plus pour gagner plus" avait fait rire le dessinateur.

Une page facebook continue régulièrement à le parodier.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK