Une statue de cire express pour Donald Trump au musée Grévin après avoir misé sur l'élection d'Hillary Clinton

Une statue de cire express pour Donald Trump au musée Grévin après avoir misé sur l'élection d'Hillary Clinton
Une statue de cire express pour Donald Trump au musée Grévin après avoir misé sur l'élection d'Hillary Clinton - © Tous droits réservés

Ce jeudi matin la statue de Donald Trump a été installée au musée Grévin. Une statue réalisée en un temps record car l'institution parisienne avait misé sur l'élection d'Hillary Clinton.

Après l'annonce des résultats de l'élection présidentielle américaine, le musée Grévin s'est empressé de statufier le président élu, Donald Trump. Résultat: un personnage de cire réalisé en un temps record. Il aura fallu deux mois de travail jour et nuit pour y arriver. Une première dans l'histoire de l'institution née en 1882. En général, six mois sont nécessaires. 

Tous les sondages donnant Hillary Clinton en tête, le musée avait commencé la réalisation de sa statue. Mais le résultat des élections a tout chamboulé. Le sculpteur s'est donc rapidement mis au travail à l'aide de deux équipes mobilisées en urgence.    

La statue du nouveau président élu a été installée, ce jeudi matin, à la veille de sa cérémonie d'investiture. Elle remplacera la statue de Barack Obama mais le musée précise que le personnage de cire du président sortant restera dans l'établissement. Barack Obama a été réélu "pensionnaire permanent" par l'Académie Grévin grâce à son titre de prix Nobel de la Paix.

Véronique Cerecz, responsable des relations extérieures du musée Grévin nous explique comment l'institution a géré cette élection surprise. Réécoutez son récit dans l'audio, ci-dessous. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK