"Un parcours du combattant"… Handicapée, elle raconte son quotidien en fauteuil roulant

"Un parcours du combattant"… Handicapée, elle raconte son quotidien en fauteuil roulant
"Un parcours du combattant"… Handicapée, elle raconte son quotidien en fauteuil roulant - © Tous droits réservés

Des trottoirs trop hauts, des caniveaux salissants et seulement 3 % de stations de métro accessibles. Depuis qu’elle doit se déplacer en fauteuil roulant, Corinne vit un véritable enfer dans les rues de Paris. Immersion. 

"Des fois, pour trouver des passages piétons, on peut rouler beaucoup." Depuis 4 ans la vie de Corinne est loin d’être simple. Handicapée à cause d’une maladie auto-immune, la jeune femme est maintenant obligée de se déplacer en fauteuil roulant. Un quotidien particulièrement difficile. 

Afin de se déplacer plus facilement, Corinne pourrait compter sur les bus mais c’est sans compter le fait qu’ils sont souvent "pleins à craquer", ce qui complique la montée aussi bien que la descente. "Si la rampe est mal positionnée, en fait, elle peut même mettre en panne le bus. Ça m’est arrivé plusieurs fois de mettre les bus en panne." Des incidents qui expliqueraient que les chauffeurs "n’aiment pas spécialement prendre des personnes qui sont en fauteuil roulant dans leur véhicule".

 

Une ville pour les valides

Avec pléthore d’embûches sur son chemin, Corinne en est venue à réaliser que la ville est surtout faite pour les "gens en bonne santé". Elle trouve d’ailleurs inadmissible le fait de ne pas pouvoir se déplacer de façon totalement autonome dans une ville comme Paris. Pour elle, une solution pourrait éventuellement faire évoluer les choses. "On devrait mettre les élus dans les fauteuils, qu’ils y passent toute une journée, ils comprendraient."

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK