Un détenu espagnol ressuscite avant son autopsie

Un détenu espagnol ressuscite avant son autopsie
Un détenu espagnol ressuscite avant son autopsie - © Tous droits réservés

Retrouvé inanimé sur une chaise dans sa cellule d'une prison du nord de l'Espagne et déclaré officiellement mort par trois médecins différents, Gonzalo Montoya Jiménez s'est "miraculeusement" réveillé avant d'être autopsié. 

C'est une histoire hors du commun qui est arrivée à Gonzalo Montoya Jiménez, un détenu de 29 ans condamné pour vol. Alors qu'il ne s'était pas présenté lors de l'appel du matin, des employés de la prison ont été voir dans sa cellule et l'ont retrouvé inanimé sur sa chaise. Sans pouls, trois docteurs différents l'ont tous déclaré mort. 

Le jeune homme a ensuite été transporté à l’Institut Médico-Légal d’Oviedo afin d'être autopsié. C'est alors que les médecins légistes ont été perturbé par des bruits suspects provenant du sac contenant son corps. Gonzalo Montoya Jiménez était toujours vivant... ou si l'on ose dire : était ressuscité !

Une catalepsie comme explication

L'état du détenu aurait à première vue été causé par une catalepsie. Il s'agit d'un état physique transitoire, caractérisé par une rigidité des muscles du visage, du tronc, des membres qui restent figés dans leur attitude d’origine.

Actuellement sorti d'affaires, Gonzalo Montoya Jiménez reste toutefois en observation. Une enquête a été ouverte pour comprendre réellement les causes de ce cas mystérieux. La famille du détenu envisage quant à elle de porter plainte car elle soupçonne qu'un seul médecin n'ait constaté le décès et que les deux autres ont simplement signé les papiers sans prendre la peine d'ausculter leur fils. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK