Sophie Davant, sans tabou sur son salaire : "Je ne flambe pas"

La célèbre animatrice d’Affaire conclue a accordé un entretien à Libération, dans lequel elle commente le rapport à l’argent dans son métier. Elle s’est confiée, comme à son habitude, sans pudeur sur son train de vie.

Affaire conclue marche toujours depuis ses débuts en 2017 pour le grand bonheur de Sophie Davant. L’animatrice, qui a lancé également un magazine à son image, présente aussi d’autres programmes emblématiques de France Télévisions comme le Téléthon.

Pas loin de 300.000€ brut annuels

Même si elle ne souhaite pas produire ses émissions, l’animatrice de 58 ans gagne très bien sa vie et ne fait aucun tabou sur son salaire, contrairement à d'autres de ses collègues, comme elle l’a expliqué à Libération ce 19 mai.

"Je sais ce que représente l’argent. Je le dépense en fringues, en bouffe avec les copains, en vacances en bord de mer. Cela me fait la vie douce, mais je ne flambe pas" révèle-t-elle.


►►► À lire aussi : Carnet rose pour Jenifer : elle serait maman pour la troisième fois


D’après le périodique français, la Cour des comptes veille à ce qu’aucun employé ne dépasse le salaire de la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, qui trône à 320.000 euros brut par an mais le salaire de Sophie Davant "vogue dans ces eaux-là".

Pour Femmes de télé, nouveau podcast de Télé-Loisirs, l’animatrice explique avoir beaucoup travaillé pour obtenir la place qu’elle occupe désormais. "On ne m’a pas déroulé le tapis rouge. Un parcours comme le mien n’est pas tout rose" a-t-elle notamment lancé.

2 images
© Gilles Gustine / AFP

Sophie Davant touchée aussi par les inégalités salariales

Dans ce même podcast, Sophie Davant dénonce également l’inégalité salariale encore présente entre hommes et femmes dans l’audiovisuel dont elle a été victime. "J’ai quand même entendu un directeur de la rédaction de France 2 me dire une fois, alors que j’osais demander une augmentation, que mon mari était suffisamment bien payé (NDLR : elle était mariée au journaliste et animateur Pierre Sled avec qui elle a deux enfants). Cela m’avait choquée. Aujourd’hui, je pense que c’est le genre de réflexion qu’on entendrait peut-être plus" dévoile-t-elle.

L’animatrice constate que les femmes ont même plus de mal à oser demander une augmentation alors que "les hommes se posent moins de questions""On ne vient pas vous proposer une augmentation comme ça. On hiérarchise tellement les choses, on a tellement de choses à gérer dans une journée, entre la vie familiale, les enfants, les soucis, les choses matérielles et organisationnelles à gérer… Ce n’est pas ce qui arrive forcément en priorité" estime-t-elle.

Retrouvez Sophie Davant dans Affaire conclue, tous les jours de la semaine après le JT de 13 heures sur La Une.

L’actu people, ça se passe sur VivaCité

Pour plus d’actu people, rendez-vous tous les jours dans Le 8/9 sur VivaCité et sur la Une ainsi que dans La Récré de Midi de 12h à 13h sur VivaCité et en replay sur Auvio.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK