Si le stress génère des maladies, ce n'est pas une fatalité

Le stress n’est pas sans conséquences sur notre santé. Lorsque notre organisme est soumis à une période de forte anxiété, cette dernière se manifeste de différentes manières. Troubles du sommeil, douleurs articulaires, perte de mémoire sont des maux qui peuvent survenir si vous n’enrayez pas votre stress. Ces réactions peuvent même être à l’origine de maladies plus conséquentes.

Faire de soi la priorité du jour et apprendre à mieux gérer ce stress est donc essentiel à notre bonne santé.

Les maladies digestives

L’ulcère à l’estomac est souvent associé au stress. Cette pathologie douloureuse n’est pas la seule affection digestive associée à l’anxiété.

D’une manière générale, un sentiment de stress intense peut se manifester sous différentes formes comme un assèchement de la bouche, des ballonnements, des diarrhées ou encore des gastrites.

Les troubles cardiovasculaires

Dans les années 50, des chercheurs américains ont mené une étude qui a mis en lumière le lien entre le stress et l’apparition de problèmes cardiovasculaires. Au cours de cette étude, les chercheurs ont comparé les rythmes de vie de deux catégories de personnes : les individus de type A, stressés au quotidien dans une vie qu’ils considèrent comme une compétition et les individus de type B, plutôt introvertis, détendus, qui ne considèrent pas leur vie comme une lutte.

Au terme de cette observation, il est apparu que les individus de type A étaient plus susceptibles d’être victimes d’un infarctus du myocarde, notamment en raison des mauvaises habitudes qui accompagnent le stress : consommation d’alcool, tabac, mais également parce que le stress favorise la présence de dépôts d’athérome sur les artères qui irriguent le cœur.

La dépression, les phobies

Le stress est l’une des premières manifestations de certaines pathologies plus lourdes, comme la dépression ou les phobies.

Certaines études ont également montré que lorsqu’il se manifeste sur une longue durée, le stress entraîne des changements de la structure cérébrale. Lorsqu’il est chronique, le stress peut également conduire à une dépression.

Les troubles dermatologiques

Tous ceux qui souffrent d’herpès, de psoriasis ou encore d’eczéma le confirmeront : leurs lésions varient en fonction de leur niveau de stress.

Ces pathologies dermatologiques sont en effet directement associées à l’état d’anxiété de ceux qui en souffrent. Parfois, ces troubles peuvent devenir plus handicapants et le stress peut provoquer des crises de démangeaisons, voire même des chutes de cheveux.

L’impact du stress sur le système immunitaire

De nombreuses études ont mis en lumière des conséquences inattendues sur le système immunitaire. L’anxiété, lorsqu’elle est chronique, favorise ainsi une déficience du système immunitaire et l’organisme devient plus affaibli par certaines maladies.

En poussant ce raisonnement, certains spécialistes envisagent que le stress pourrait avoir, dans une certaine mesure, un rôle à jouer dans l’apparition de maladies plus graves telles que les cancers. Rien n’est scientifiquement affirmé.

Source : passeportsante.net

Il est des solutions…

4 images
Si le stress génère des maladies, ce n’est pas une fatalité. © Adam Hester - Getty Images/Tetra images RF
Si le stress génère des maladies, ce n’est pas une fatalité. © Flashpop - Getty Images
Si le stress génère des maladies, ce n’est pas une fatalité. © IvelinRadkov - Getty Images/iStockphoto

Si vous êtes du genre stressé(e), ces quelques lignes pourraient venir amplifier quelque peu votre niveau d’anxiété et ce n’est pas le but recherché.

Prendre cependant conscience de l’impact négatif du stress sur notre santé, c’est déjà se mettre en bonne condition pour s’en détourner et s’ouvrir ainsi à des solutions qui pourront chouchouter notre Bien-Etre. Ce serait dommage de passer à côté !

Il en est tout un panel, ça c’est la bonne nouvelle et chacun pourra selon affinités opter pour l’une ou l’autre solution afin de mieux gérer son stress sur le champ.

Ces anti-stress :

La cohérence cardiaque dont on vous parlait il y a quelques jours et qui sait y faire en quelques minutes, la sophrologie, la méditation, le sport – l’exercice physique qui est primordial, le yoga du rire, la danse, la luminothérapie, voir ses amis et partager quelques tranches de rire, les voyages ou petites balades,… Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies. Libre à vous de cumuler les plaisirs sans modération aucune.

Juste à tout un chacun de prendre vraiment sa vie en main, de passer à l’action et d’intégrer quotidiennement un petit rituel bien-Etre.

Et donc, de faire tout simplement de soi la priorité du jour !

A votre bonne santé.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK