Sainte-Victoire... Le premier album de Clara Luciani (Best of)

Clara Luciani était dans le 8/9 il y a peu pour nous présenter son premier album Sainte-Victoire.

Clara a grandi dans la région de Marseille. Alors qu’elle est en fac d’histoire de l’art, elle plaque tout pour se consacrer à la musique et s’en va à Paris. Après un EP, l’album Sainte-Victoire arrive dans les bacs. Le single La grenade ainsi que la voix rauque de la chanteuse font craquer les radios.

En habitant Paris, le petit accent Marseillais s'est quelque peu estompé. Le single qui cartonne en ce moment c'est La grenade... Au départ vous n'étiez pas dans le monde de la musique

J'avais 19 ans quand j'a tout plaqué pour être du côté créatif de l'art. Je pars alors à Paris, je ne connais personne si ce n'et une rencontre avec un groupe sur la plage et là le leader du groupe me donne sa carte. 

Ils m'inspirent : Patti smith , Françoise Hardy ,...  

J'écris pour moi, j'ai besoin de me reconnaître dans mes chansons. Je rêve de parler du Sud de la France, de faire une chanson sur ça mais je n'y parviens pas. Donc là, si quelqu'un peut le faire et trouver les mots pour moi, je suis preneuse ! 

Je n'apprécie pas de ré-écouter mes enregistrements, mon album... j'ai beaucoup de mal ! C'est toujours difficile d'entendre sa propre voix.

La scène c'est à la fois un plaisir et une difficulté - un peu comme lorsqu'on se jette dans la mer - au début on est comme électrisé et puis on est tellement bien ! 

Votre album a un côté très festif - très sauvage - on a l'impression d'être avec vous - c'est un petit bijou intemporel.  "Je suis fière de cet album, c'est mon enfant". 

A découvrir en août au Brussels Summer Festival et aux Solidarités.