S'habiller en mode "Zéro déchet", to be green... dress code !

Comment s’habiller quand on est "Zéro déchet" ?

Sabine Meunier nous insuffle les bons plans, les bons réflexes à adopter pour être au top… modèle !

Le secteur de la seconde main, les soirées échanges de vêtements entre copines, les friperies, les sites de reventes et d’achat, apprendre à coudre, le prêt, etc.

Voilà le réel vivier de bonnes idées tendance green... dress code !

Les trois mots clefs de la tendance "Zéro déchet"

Comment on s’organise pour démarrer ?

Quand on est ZD, pour s’habiller, on fait tout simplement référence aux 1ères règles de Béa Johnson dont on a déjà parlé : Refuser, réduire, réutiliser.

On commence par le désencombrement : on vide sa garde-robe sur son lit, on classe les vêtements par genre et on en garde uniquement 2 ou 3 de chaque catégorie parce que de toute manière, on met toujours les mêmes.

Ce qui reste : on donne, on offre, on vend ou on transforme.

Acheter malin !

Je n’ai plus rien à me mettre !...

Et oui, on ne se refait pas. On connaît toutes et tous ce petit titillement de l’envie ou parfois de l’utile tout simplement.

Alors… En cas de besoin, de nécessité, on achète malin :

On va du coup préférer les magasins de seconde main, les friperies, les brocantes.

On peut organiser un chouette moment entre copines pour échanger, prêter ou revendre.

Et pour des occasions très précises comme des fêtes de cérémonie, faire appel sur les réseaux sociaux parmi ses amis pour avoir à prêter robes, chaussures, sacs, chapeaux, etc.

Côté Appli… Il y a effectivement des applications comme Vinted, c’est malin mais, et oui il y a un mais… seulement si on n’envoie pas toutes nos commandes par camion à l’autre bout de l’Europe, sinon ça ne règle rien.

Les tuto de couture…

Aujourd’hui le " Faits maison " est très à la mode même sur le plan vestimentaire et donc apprendre à coudre pour transformer, customiser ses vêtements. Faire une jupe ou un sac avec un jeans troué par exemple. C’est l’occasion de se découvrir des talents de styliste !

Réduire son empreinte écologique

Tous ces gestes permettent-ils vraiment de réduire notre empreinte écologique ?

Et bien voici quelques chiffres qui font froid dans le dos :

Depuis les années 2000, chaque adulte achète environ 10kg de vêtements en moyenne à chaque période de solde. Les marques pour produire à bas coût doivent produire en masse… ce qu’on appelle : la masse- fashion.

Un tee-shirt pas cher ne respecte rien. Le coton est gourmand en eau et en pesticides. Le coton bio et /ou équitable existe mais est quand même gourmand en eau.

Un t-shirt = 70 douches.

On va parler de la Fast fashion = // fastfood. On doit consommer beaucoup et vite. On ne respecte plus les rythmes. Les magasins changent tout le temps pour forcer la nouveauté.

Il faut ralentir !

Permettre aussi un respect social des femmes et des enfants qui travaillent pour nous habiller. Les grandes marques organisent des manœuvres de délocalisation pour aller produire où les droits ne sont pas respectés.

la pollution issue de la production et du transport…

Toute une chaine de pollution mondiale…

Il faut estimer que près de 3 milliards de jeans fabriqués par an. L’Inde est le 1er producteur de coton : 6 millions de tonnes par an.

Ce coton filé en Inde va être transformé en toile en Chine avec des pigments de synthèse qui ont comme base le pétrole et on y ajoute des teintures très polluantes.

Il faut plus de 10.000L d’eau pour fabriquer un seul Jeans !

On termine ensuite la production de ce jeans en Tunisie ou au Bengladesch et puis il est renvoyé dans les magasins du monde et ça, cela suppose l’utilisation de 11 000 L d’eau et 65ooo kms pour 1 jeans.

Les Net addicts…

A cela s’ajoutent les personnes qui achètent tout par internet. Ils sont du fait les facilitateurs des faillites de nos magasins. Surtout que dans la majeure partie des cas, les gens achètent 3 pièces histoire d’avoir la bonne taille, la taille au dessus et en dessous pour être sûr au cas où et puis… On use de la commodité du "renvoi" à l’expéditeur et c’est donc reparti pour un tour. Et oui – c’est donc ça tous les camions sur nos routes !

Et donc, le bon plan, le must du must pour mettre du fun dans sa vie, pour une consommation plus green & responsable :

Optez pour la seconde main… C’est plus malin !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK