Roxana Maracineanu : d'Elite Sportive à Ministre Française Sports

Parmi les personnalités qui jouent un rôle important en ce moment, dans le milieu du sport, il y a les ministres Française des sports. En particulier en France…C'est le regard sport de Christine Hanquet ce matin, dans le 6/9 Ensemble.

La ministre française des sports, Roxana Maracineanu, 45 ans, a des dossiers très chauds à gérer, et des problèmes à résoudre, notamment concernant les événements désormais reportés au mois de septembre, mais toujours incertains, le Tour de France et Roland-Garros.

7 images
La première championne du monde de l'histoire de la natation française. © GREG WOOD - AFP
La première championne du monde de l'histoire de la natation française. © GREG WOOD - AFP
La première championne du monde de l'histoire de la natation française. © RAYMOND ROIG - AFP

Si vous êtes jeunes, ou si vous ne vous intéressez au sport que de loin, vous ne le savez peut-être pas, mais Roxana Maracineanu est une ancienne sportive de très haut niveau, une ancienne nageuse. La première championne du monde de l’histoire de la natation française. Elle a gagné une médaille d’argent aux Jeux Olympiques de Sydney, en 2000

 

Et comme son nom l’indique, elle n’est pas née en France…

Roxana Maracineanu est née en Roumanie, à Bucarest, du temps de Ceaucescu. Quand elle avait 9 ans, elle et sa famille sont arrivées en France, comme réfugiés politiques, à bord du bateau "Liberté".

Dans un premier temps, ses parents, ses frères et elle ont connu la galère des nuits passées dans la voiture, de l’arrivée dans un pays dont ils ne parlaient pas la langue. La future ministre est devenue française à 16 ans.

En Roumanie, elle avait commencé à nager. Une fois en France, ses parents ont décidé de l’inscrire dans un club, du côté de Mulhouse, pour l’aider à s’intégrer. Et elle a très vite commencé à beaucoup gagner, en dos. Tout en réussissant de bonnes études, en traduction, et dans une grande école de commerce.

Après sa retraite, elle est devenue consultante pour la radio et la télévision. Et puis, elle est entrée en politique. Et elle a très vite grimpé tous les échelons, jusqu’à entrer au gouvernement il y a un an et demi.

Et notre ministre des sports à nous, en Fédération Wallonie-Bruxelles, est-ce qu’elle a fait du sport ?

C’est une coïncidence, Valérie Glatigny a fait… De la natation. Pas au même niveau évidemment, mais elle a participé à quelques compétitions, quand elle était adolescente.

Et elle avait une idole, Ingrid Lempereur.  En 1984, toute la Belgique était tombée sous le charme de cette petite puce de 15 ans, qui avait réussi à décroché une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Los Angeles. 

Valérie Glatigny avait 11 ans, et cela n'a fait que renforcer sa passion pour la natation.  Quelques années plus tard, elle a eu l'occasion de rencontrer Ingrid Lempereur, originaire de la province de Luxembourg, comme elle.  Elle lui a fait signer son bonnet de bain.  Et elle a toujours, ce bonnet dédicacé. 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK