Renforcer son système immunitaire : plus que jamais, notre meilleur atout santé !

Le coronavirus ! Ce mot se répand comme une traînée de poudre de par le monde et sème tantôt un petit vent de panique ou laisse certains forts de leur assurance.

On connaît toutes les précautions et recommandations d’usage afin de se préserver au mieux de ce virus et notamment pour les personnes dites "à risque".


►Coronavirus : tous les symptômes, infos utiles et gestes essentiels (RTBF Info)


Et ce risque justement, cette fragilité peut être en raison d’un système immunitaire affaibli. L’idée, la meilleure idée qui soit est alors de penser à renforcer plus que jamais notre immunité afin de se constituer une barrière anti-virus, anti-bactéries, anti-"toux" de premier choix !

Notre système immunitaire est un ensemble complexe faisant intervenir de nombreux organes (nommés organes lymphoïdes) répartis dans tout le corps. Il nous protège en permanence contre bien des menaces. C’est une véritable machine de guerre. Une petite défaillance cependant, et c’est la maladie qui se déclenche : rhumes, angines, gastro-entérites,… 

Voici un condensé de plusieurs conseils avisés pour booster notre système immunitaire. Car entretenir notre Capital santé est, parallèlement aux précautions d’usage, la bonne attitude à adopter au jour le jour pour être au mieux de sa forme. Et les moyens ne manquent pas, que ce soit par le biais des huiles essentielles, par la pratique du sport, par une hygiène alimentaire adéquate, avec les plantes, par un bon apport en vitamine D,…

Tous ces judicieux conseils visent véritablement à renforcer notre système immunitaire mais ne sont pas LE remède en tant que tel au coronavirus.

Aussi, s’il est utile de le préciser, prendre conseil auprès de son médecin est la première et meilleure attitude qui soit.

 

L’incontournable vitamine D

Nous vous proposions il y a peu un article qui traitait de toute l’importance de cette vitamine D et du fait que 67% d’entre nous seraient en carence.

N’hésitez pas à vous replonger en cet article qui épingle les solutions à mettre en place face à ces déficiences.


►67% de la population serait en carence en vitamine D (RTBF)


Et s’il est utile de confirmer la puissante nécessité de cette vitamine D, voici une source supplémentaire pour alimenter la réflexion :

"La vitamine D a beaucoup fait parler d’elle ces dernières années. En hiver, nous sommes presque tous carencés.

La vitamine D est étroitement liée à notre système immunitaire : une récente étude publiée dans le magazine Nature démontre que notre première ligne de défense, les lymphocytes T, ne sont activés qu’en présence de vitamine D. Un déficit de cette dernière et ces cellules tueuses restent dormantes.

A la suite de cette découverte, les chercheurs se sont exclamés :

Nous n’avions pas réalisé combien cette vitamine a un rôle crucial pour activer le système immunitaire !

Il est donc important de se supplémenter en cette vitamine durant l’hiver (après test sanguin), sans oublier la vitamine A, avec laquelle la vitamine D marche de concert, et qui est également une vitamine essentielle pour l’immunité dont nous pouvons facilement manquer. " (Source : nutrinting.com)

5 plantes qui renforcent l’immunité

Les plantes on le sait depuis la nuit des temps regorgent de trésors au naturel pour consolider et renforcer notre Capital santé. Voici quelques-unes d’entre elles qui se démarquent tant elles sont de toute bonne composition pour notre système immunitaire. Parmi elles et selon le site Passeportsanté, voici quelques perles en la matière.

Le ginseng

Cette plante originaire de Chine est consommée, sous forme d’infusion, pour lutter contre la fatigue. Mais elle est également très efficace pour aider le système immunitaire à lutter contre une maladie hivernale.

Le thym

Très utilisé en Europe, et notamment en Méditerranée, en cuisine, le thym est également un allié santé. C’est parce qu’il est, notamment, riche en vitamine A que le thym est un atout pour le système immunitaire. Associé au miel, et consommé sous forme d’infusion, le thym sera votre meilleur ami en cas de rhume.

L’arbre à thé

L’arbre à thé est utilisé depuis toujours par les Aborigènes d’Australie. Son huile essentielle vous permettra de lutter efficacement contre toutes formes d’infections bactériennes et virales.

Le curcuma

Le curcuma a beaucoup fait parler de lui ces dernières années. Et pour cause, cette plante, dont on consomme la racine, est véritablement miraculeuse si elle est utilisée avec connaissance. De nombreuses études ont prouvé que le curcuma pouvait combattre de nombreuses bactéries. Mais attention à ne pas en abuser, il doit être consommé avec parcimonie.

Le sureau

Sous forme d’ampoules ou de comprimés, le sureau se consomme tout l’hiver pour lutter contre une foule de petites maladies. Rhumes, grippes, sinusites ou bronchites ne résistent pas au pouvoir de cette plante.

Le top 5 des aliments qui nourrissent l’immunité

8 images
Renforcer son système immunitaire: notre meilleur atout santé © lacaosa - Getty Images
Renforcer son système immunitaire: notre meilleur atout santé © Alexandra Grablewski - Getty Images
Renforcer son système immunitaire: notre meilleur atout santé © SCIENCE PHOTO LIBRARY - Getty Images/Science Photo Libra

On vous proposait dernièrement un focus sur ces aliments qui boostent notre santé, qui chouchoutent notre immunité. Une séquence issue de votre émission le 6-8 qu'on vous repropose ici pour la toute bonne cause, et en un clic.


►Revoir Le 6-8 - VivaCité : Ces aliments qui boostent notre immunité


Autre source, autre aliment pour nourrir notre investigation, celui issu du site "fourchette & bikini" qui s’était alors penché sur la question. Et, comme on se met bien volontiers tous autour de la table pour réunir tous ces bons plans, servez-vous à volonté, c’est prêt et tout bénef. pour votre santé :

"Certains aliments sont plus particulièrement adaptés pour renforcer l’immunité de par leur teneur en vitamines et minéraux. Voici le Top 5 de ce que vous devriez absolument manger au cours de vos prochains repas selon le site

Parmi les essentiels :

Les agrumes

Pour l’hiver, prévoyez de faire une cure d’oranges et de citrons. Riches en vitamines C, ils vous aident à absorber le fer que vous consommez dans les légumes.
De plus, la vitamine C possède des propriétés antioxydantes et stimule la production d’une molécule capable de détruire les microbes. Alors dès le matin, on adopte le réflexe jus de citron ou d’oranges au petit-déjeuner pour rester en forme et avoir du tonus.

L’ail

Certes, mieux vaut prévoir de vous laver les dents après un repas aillé, mais l’ail a de nombreuses vertus thérapeutiques. En effet, il permet de lutter contre toutes sortes d’infections et vous protège des virus, du cancer. Bref, n’hésitez pas à le découper cru pour l’ajouter à vos salades, votre poisson, votre viande.

Les légumineuses

Au menu de vos défenses, n’hésitez pas à consommer des légumineuses qui permettent de produire des anticorps. Alors faites le plein de lentilles et de graines, qui de plus possèdent des vertus rassasiantes et vous éviteront l’effet coup de pompe surtout en plein hiver.

Les légumes

Si vous voulez éliminer les virus, il va vous falloir manger beaucoup de légumes, surtout des verts. En effet, les épinards riches en fer possèdent également des teneurs intéressantes en vitamine A qui stimule la production d’anticorps et la prolifération des globules blancs.

De même, les carottes sont une excellente source de vitamine A, surtout si vous les consommez en jus. Alors au menu, on mise sur les légumes de saison et on se concocte une assiette colorée à base d’épinards crus, de potiron, de carottes râpées. Un cocktail vitaminé pour passer l’hiver sans la moindre grippe.

Les poissons gras

Pour que votre système immunitaire soit au top, il va falloir lui apporter également de la vitamine D ! Et pour cela, consommer des poissons gras riches en oméga 3, tels que le hareng fumé, la sardine, le maquereau, le saumon.

Vous pouvez varier les saveurs avec des herbes de Provence. La vitamine D s’avère indispensable pour régler les inflammations.

 

Et pour arroser tout cela de façon toute aussi utile, n’hésitez pas à privilégier le thé vert.

Pour renforcer vos défenses naturelles et devenir plus résistante aux agressions extérieures, hydratez-vous en buvant du thé vert.
Outre son effet drainant et diurétique qui fait fonctionner vos reins et nettoie les toxines, il est riche en anti-oxydants et polyphénols et préserve de ce fait votre capital jeunesse et santé. De plus, il dope votre énergie. Alors, n’hésitez pas à vous offrir des petites pauses thé réconfortantes."

Ces précieuses huiles essentielles

La naturopathe, Frédérique Cervoni, nous indique quelques bons gestes à adopter pour booster le système immunitaire avec les huiles essentielles, comme :

L’Eucalyptus, le thym ou le niaouli en diffusion

Quand il commence à y avoir une épidémie, on peut agir grâce à sa diffusion. L’eucalyptus est la plus agréable des huiles essentielles en diffusion, mais on peut aussi utiliser de l’huile essentielle de thym, ou de niaouli aussi.

Non seulement elles vont renforcer le système immunitaire, mais elles vont aussi avoir une action antibactérienne et antivirale. De quoi repousser les microbes !

Le plus pratique reste le diffuseur à froid. Mais on peut aussi utiliser un humidificateur à mettre sur un radiateur, ou tout simplement se servir d’une coupelle : on y met une dizaine de gouttes, dans un peu d’eau pour ne pas brûler les huiles essentielles.

Quel que soit le mode de diffusion utilisé, si on en met dans la chambre d’un enfant, il est important d’enlever le diffuseur avant qu’il ne se couche.

Enfin, sur son bureau par exemple, on peut déposer un petit galet poreux, sur lequel on met deux ou trois gouttes de l’huile essentielle de son choix.

L' Eucalyptus, le ravistara ou l’origan en massage

En prévention, se masser peut être efficace. Mais quelles sont les huiles essentielles que l’on peut utiliser en massage ? Trois gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, de ravintsara ou d’origan, diluées dans une cuillère à soupe d’huile végétale (huile d’amande douce, huile de sésame, ou même huile d’olive.)

Avec ce mélange, on se masse le thorax, et le milieu du dos pendant quelques minutes, en sortant de sa douche par exemple.

L’astuce gain de temps : si vous êtes pressée, vous pouvez très bien ajouter quelques gouttes de l’une de ces huiles essentielles à votre lait hydratant pour le corps. Et le tour est joué !

L' Eucalyptus ou le citron en inhalation

Quand on sent que ça picote un peu dans le nez, dans la gorge, les inhalations peuvent être la solution.

Dans un bol d’eau chaude (pas bouillante, pour ne pas brûler les voies respiratoires), on met une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus ou de citron.

On se place au-dessus du récipient, on recouvre sa tête d’un torchon ou d’une serviette, et on respire la vapeur d’eau pendant quelques minutes.

L’Arbre à thé, niaouli ou lavande dans un bain chaud

En fin de journée, lorsque les températures dégringolent, faites-vous couler un bain d’eau bien chaude, et ajoutez-y une cuillère à soupe de gel douche (ou de lait entier), avec dedans 3 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, 3 gouttes d’huile essentielle de niaouli et 5 gouttes d’huile essentielle de lavande.

Prélassez-vous dans ce bain pendant un moment, en respirant bien profondément.

Non seulement cela va permettre de faire suer le corps pour chasser les toxines, mais il aidera également à bien dégager les voies respiratoires.

L’Arbre à thé à respirer sur un mouchoir

Au bureau vos collègues toussent et se mouchent ? Dans les transports vos voisins reniflent ? Action, réaction ! Pour vous protéger des microbes, mettez 2 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé sur un mouchoir (propre !), que vous respirez profondément.

Petit rappel d’usage : n’oubliez pas la toute-puissante des Huiles essentielles. Testez les préalablement sur le dos de votre main et avec une simple goutte, respectez bien les dosages proposés et surtout demandez préalablement conseil à votre médecin.

La flore intestinale

Souvent appelé deuxième cerveau, en raison du nombre de connexions neuronales qui s’y trouvent, notre intestin est également notre premier organe de défense. S’il est mal en point, c’est une énorme porte ouverte à des réactions allergiques ou inflammatoires.

Cette défense immunitaire repose en partie sur une flore bactérienne extrêmement riche et complexe, et surtout très individuelle. Cette flore nous permet de bien tolérer et digérer les aliments, mais certaines souches de bactéries sont également liées à notre production de lymphocytes T.

Lorsque cette flore est attaquée, soit lors d’une gastro-entérite, soit par la prise d’antibiotiques, ou encore par une mauvaise alimentation, c’est tout notre système immunitaire qui est défaillant. Pour y remédier, deux solutions existent.

Les aliments fermentés, un tout bon choix :

Nos bactéries sont sélectionnées et prolifèrent en fonction de notre alimentation. Les aliments qui favorisent un microbiote sain semblent être les aliments fermentés, comme les yaourts, le fromage, le kéfir, la choucroute ou le kimchi coréen, les cornichons, les olives, la sauce soja, le miso, etc.

De même, les bactéries prolifèrent grâce aux prébiotiques, que l’on retrouve en majorité dans les fruits, les légumes et le miel. Il est donc important (une fois de plus) de consommer des fruits et légumes dans l’optique d’entretenir sa flore intestinale.

Les aliments fermentés et les prébiotiques sont à mettre au menu. Régalez-vous et à vous la toute bonne immunité.

 

Comment ne pas terminer ce condensé en clamant haut et fort : A votre toute bonne santé !

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK