Quoi de neuf sur Netflix ? "I AM A KILLER"

L’univers carcéral et du crime en général est parmi les plus fascinants, le géant du streaming l’a bien compris et rempile avec une nouvelle série documentaire qui nous plonge dans la tête des tueurs.

Certains étaient prédestinés à tuer, élevés dans un environnement où la drogue et l’alcool étaient d’usage, par des parents peu précautionneux, ces hommes n’ont eu pour modèle que la délinquance. James Robertson a été incarcéré à 17 ans pour un braquage. Une fois en prison, il a enchaîné les écarts de comportements qui lui ont valu le confinement. Il a fini par tuer son camarade de cellule parce qu’il voulait être condamné à mort et sortir de l’isolement. James a rejoint le couloir de la mort, où certains peuvent attendre des décennies. Kenneth Foster, de son côté, clame son innocence, lui qui a été condamné à la peine capitale pour avoir organisé le meurtre d’un de ses amis. 

 

Depuis la réintroduction de la peine de mort aux Etats-Unis en 1976, plus de 8000 personnes ont été condamnées à mort.

Dans sa nouvelle série documentaire ou “true-crime story” comme les Américains appellent le genre, l’équipe de Netflix est partie à la rencontre de 10 condamnés à mort. Ils racontent leur enfance, leur crime, leur version des faits, avec tantôt une froideur déconcertante, tantôt de l’émotion. Des infirmiers pénitenciers, des avocats, de la famille viennent étoffer les portraits de ceux qui se trouvent dans la dernière ligne droite. Comme à son habitude, Netflix rend ces témoignages passionnants, révoltants, étonnants et surtout inédits. C’est la première fois qu’une équipe a un accès aussi privilégié aux prisonniers pour qui un instant de leur vie a tout fait basculé. “I AM A KILLER” donne la possibilité aux condamnés de s’exprimer sans fard puisqu'ils n’ont plus rien à perdre, et au public de côtoyer de plus près ceux qui ont été punis par la société humaine.

 

“I AM A KILLER” (2018) est sur Netflix.

 

L'article original est à lire sur RTBF Culture...

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK