Prenez toutes les précautions d'usage quand vous devez faire vos courses

Prenez toutes les précautions d'usage quand vous devez faire vos courses.
5 images
Prenez toutes les précautions d'usage quand vous devez faire vos courses. - © Photographer is my life. - Getty Images

Le confinement nous invite bien évidemment à restreindre nos sorties et il en va du bon sens, de la raison et de la santé de tout un chacun. Restez chez soi est le véritable mot d’ordre à toutes fins utiles. Difficile cependant de faire l’impasse sur les courses, l’une des rares sorties autorisées mais qui doit être raisonnée et envisagée en toute bonne intelligence. Ceci ne nous invite pas à nous délester de toutes précautions d’usage comme la règle d’or qui consiste en toutes circonstances à maintenir une distance sociale d 1,5 m.

Faire ses courses comporte des risques en ce temps de pandémie du coronavirus, rien ne sert de se mentir. C’est prendre le risque de s’exposer à des malades ou porteurs sains du coronavirus et toucher des surfaces possiblement contaminées. En effet, des personnes contaminées ont peut-être touché vos articles avant vous. Sachant que les germes peuvent survivre des heures sur de nombreuses surfaces, vous risquez de les emporter chez vous avec vous. Peut-être allez-vous même poser vos achats contaminés sur le comptoir où vous cuisinez ou la table où vous mangez… Sans sombrer dans la peur, on peut prendre quelques petites précautions pour avoir l’esprit tranquille.

Alors on change nos habitudes et tout ira bien !

Voici quelques recommandations qui pourront vous aider à limiter au mieux ces facteurs risques afin de vous protéger, vous et les autres. C’est un peu impressionnant au début mais vous verrez, ce sont des petits rituels qui deviendront des habitudes, des automatismes responsables peut-être même.

Limiter les risques durant les courses : mode d’emploi

- On change tout d’abord ses habitudes et on fait ses courses que si nécessaire et pour un plus long terme. On fait les courses seul(e), ce n’est pas la sortie familiale ! On tente de limiter cette sortie à une fois par semaine au maximum. Donc les "petites courses", c’est fini, on oublie. On se joue du congélateur, de la petite réserve sans envisager le stockage comme en temps de guerre, restons les pieds sur terre. On prépare une liste afin de ne pas avoir le trou de mémoire qui nous ferait ressortir un jour après, bref, on s’organise consciencieusement. On prépare d’ailleurs ses menus à l’avance afin d’épingler tous les ingrédients qui nous seront utiles.

Chaque sortie évitée est un contrat que l’on signe avec la vie !

On respecte à chaque instant la distance minimale d’un mètre cinquante avec les autres clients et le personnel du magasin. Que ce soit dans les allées ou encore à la caisse, ne dérogez pas à cette règle. En outre, il est conseillé d’apporter ses propres sacs, cabas réutilisables ou son caddie comme nous le recommande vivement "grand-mère" et ses astuces si précieuses. En pratiquant de la sorte, vous serez assurés que personne ne les aura manipulés contrairement aux paniers ou aux chariots des supermarchés et hypermarchés. On procède au paiement uniquement par carte bancaire. Fini les billets et la monnaie qui sont des nids à microbes, bactéries & co. De faux amis, vraiment ! Le liquide suppose des contacts et donc la contamination, C’est proscrit !

- Avoir recours à la livraison à domicile ou courses sur internet permet de dépanner les personnes à mobilité réduite, les personnes à risque et les personnes âgées. C’est aussi un bon moyen pour chacun de passer moins de temps en magasin et donc de limiter les risques d’exposition et de contamination. Rappelez-vous toutefois que les produits proviennent souvent des rayons et qu’ils ont peut-être été manipulés par une personne contaminée avant vous. Les précautions données restent donc de mise.

Mettre ses courses en quarantaine, oui – non ?

Le virus peut survivre pendant plusieurs heures sur des surfaces inertes et donc sur les articles que vous avez achetés. C’est pas cool mais il en est ainsi.

Alors, dès que vous rentrez, lavez-vous les mains. Puis, avant même de ranger vos achats, deux techniques peuvent être adoptées. Vous pouvez (lorsque c’est possible) jeter les emballages exposés au contact. Ensuite, lavez-vous les mains avec du savon.

Michel Cymes sur RTL conseille quant à lui de ne pas toucher ses courses pendant 3 ou 4 heures Mettez juste au frigo ou au congélateur ce qui ne peut pas attendre et laissez le reste dans les sacs de courses, à l’extérieur ai-je envie d’ajouter, dans votre jardin, sur votre balcon, dans votre hall d’entrée, dans le coffre de votre voiture,… Bref, faites preuve d’imagination. En procédant de la sorte, les risques de contamination seront amoindris et vous pourrez ranger vos courses plus tranquillement !

- Et les fruits, les légumes, le pain ? C’est un autre rituel qui s’invite au menu.

Si l’aliment quel qu’il soit est emballé dans du plastique, certes pas écolo et zéro déchet du tout, les risques seront moindres. On peut dans ce cas se permettre de jeter l’emballage et de se laver les mains longuement. On peut cependant prendre des précautions en plus pour les produits frais qui ne sont pas forcément emballés !

En rentant, pensez à laver les fruits et légumes à l’eau et au savon. Il est également plus prudent de ne pas manger la peau (même si elle est pleine de vitamines) et de bien éplucher chaque légume. Pour ce qui est du pain (que l’on ne peut évidemment pas laver avec de l’eau et du savon), d’autres gestes peuvent être utiles. En allant à la boulangerie, ne touchez rien sur le chemin et encore moins la poignée de la porte quand vous la passez. En effet, c’est cette même main qui tiendra le pain ! Ceci dit, pour être sûr, vous pouvez le chauffer pendant 4 minutes au four à 63 °C. Cela divise le risque de contamination par 10.000.

Les gants, bonne ou mauvaise idée ?

La meilleure idée qui soit en plus de la distance sociale est de se laver les mains correctement et surtout de ne pas toucher votre visage. C’est fou le nombre de fois où l’on touche notre frimousse à y penser. On repositionne nos lunettes – ah oui d’ailleurs petite parenthèse, ne touchez pas vos lunettes durant vos courses ou pensez aussi à les nettoyer par la suite si vous les réajustez dans le magasin.

Donc, la distance sociale – se laver les mains et ne pas toucher son visage

On en vient aux gants…

Les avis semblent partagés. Si on se fie à notre précieuse "grand-mère et ses astuces", voici ce qui serait recommandé :

En pratique, au magasin, les seuls gestes qui vous protègent réellement sont de ne jamais toucher votre visage et de bien vous laver les mains. En effet, les gants seront inutiles si, vous pensant protégés et faisant donc moins attention, vous portez votre main au visage ! Ils sont en outre souvent mal utilisés et mal retirés. Désinfecter au gel pour les mains et les laver à l’eau savonneuse après les courses et après les avoir manipulées reste donc primordial même avec des gants. Le port du masque est quant à lui possible si vous en trouvez. Cependant, cela ne vous exempte pas de suivre scrupuleusement les autres conseils !

Si par contre vous êtes très précautionneux, mettre des gants et les retirer sans toucher les parties ayant été en contact peut être un bon plan.

Voilà, vous êtes fin prêts pour faire vos courses INDISPENSABLES dans les meilleures conditions qui soient.

Prenez soin de vous, des autres. Evitez les sorties, c’est un ticket pour la vie !

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK