On a visité Seafood, le plus grand salon des produits de la mer

Le grand public l'ignore, mais en avril, Bruxelles devient pour trois jours la plus grande halle aux poissons du monde! Dans les palais du Heysel, 1 856 exposants présentent des centaines de milliers de produits en rapport avec la faune marine. Du poisson frais aux produits transformés, des étals de crevettes aux surgelés, des machines à nettoyer aux algues comestibles, on trouve de tout au salon Seafood. On y croise surtout des professionnels, plus de 26 000, venus ici pour rencontrer les clients et fournisseurs issus de 143 pays. Pour les aider dans leurs recherches, ils peuvent éventuellement s'appuyer sur les produits participants aux Axcellence Global Awards, les "Oscars" des produits de la mer.

Les produits transformés souvent primés

Le meilleur produit de distribution est ainsi le "Lobster Meal", qui comprend de la chair, de la queue et des pinces de homard américain cuit à la vapeur et congelé avec de l'azote liquide pour maintenir le goût. Les Algues de Bretagne ont obtenu le grand prix HORECA avec des algues marinées, cuites avec des épices, de l'huile, du vinaigre et du vin et qui sert d'accompagnement idéal pour les huîtres et les moules parquées.

D'autres lauréats, dans des catégories différentes, sont aussi issus de préparations variées. Les dés de surimi aromatisés aux Saint-Jacques ou les crevettes recouvertes de bambou noir infusé au charbon et au panko n'en sont que quelques exemples représentatifs. Sans doute ne les retrouverons-nous jamais dans les rayons des supermarchés belges, mais d'autres pays ou continents en sont friands.

Par contre, les tranches de saumon reconstitué qui ont l'apparence de saucisson au jambon, devraient arriver rapidement chez nous. Vendu dans la grande distribution française, le paquet de quatre tranches coûte entre trois et quatre euros. Le but est de l'utiliser comme agrément dans les sandwiches des enfants afin de leur proposer un goût original et leur permettre de manger du poisson à peu de frais. Le goût est d'ailleurs si peu prononcé qu'il devrait agréer le plus grand nombre.

Les originaux improbables

Evidemment, dans ce type de salon, on trouve de tout. Un stand coréen propose par exemple des snacks salés au goût d’huître. Difficilement mangeables si on n'a pas le palais déjà habitué à ces saveurs un peu ... particulières! Un peu plus loin, une société s'est spécialisée dans la conception de produits panés pour enfants. Les traditionnels fish sticks rectangulaires sont remplacés par des spécimens aux formes des héros de Mickey ou de Star Wars.

Sur les stands asiatiques, surtout chinois, différentes préparations resteront à jamais mystérieuses. Ces mélanges bizarres, parfois très colorés et souvent peu appétissants, sont présentés dans leurs emballages aux étiquettes indéchiffrables. On n'a pas osé tester mais leur présence en Belgique se justifie par l'extrême diversité des acheteurs qui arpentent ce salon. Malgré l'organisation d'un événement similaire en Asie et en Amérique, le Seafood de Bruxelles reste la référence mondiale absolue en la matière. Et vu le succès des dernières années, ce n'est pas près de changer.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK