Ode au camembert par Sophie Moens !

Ode au camembert par Sophie Moens !
4 images
Ode au camembert par Sophie Moens ! - © Tous droits réservés

L'origine, l'histoire, le succès et les caractéristiques du camembert... C'était ce matin dans le 6/8 sur la Une Télé avec Sophie Moens.

Un fromage incontournable et un terroir !

Sublime pâte crémeuse, qui accompagne à merveille un bon verre de cidre, le camembert dépend d’un terroir, à savoir la Normandie !

Terre de bocages, d’herbe fraîche et de jolies vaches qui paissent en regardant passer le train...

Le Camembert, c'est une tradition séculaire puisqu’il se dit que l’on doit sa maternité à Marie Harel, fermière locale qui au 16ème siècle aurait la première élaboré le ce précieux fromage ! 

Il se raconte même que chaque famille en fabriquait quotidiennement avec le lait de traite des vaches de la ferme.

Techniquement, on parle ici d’un fromage dit à croûte fleurie, au lait cru et moulé à la louche.

Un fromage qui a connu un essor important avec la création de la boîte en bois et les transports ferroviaires entre la Normandie et Paris !

Mais c’était sans compter l’industrialisation du célèbre fromage normand et d’une guerre identitaire qui oppose depuis des années, les petits producteurs travaillant à l’ancienne et les mastodontes de l’industrie !

En quelques mots... La bataille, c'est celle qui oppose en Normandie, depuis près de dix ans, industriels laitiers et petits producteurs autour du mode de fabrication du fromage.

Les petits producteurs défendent l'appellation d'origine protégée (AOP depuis 1996) dont bénéficie le "Camembert DE Normandie".

Pour appartenir au club AOP, il doit respecter un strict cahier des charges : être réalisé à base de lait cru provenant à 50% de vaches de race normande sur une aire géographique délimitée à trois départements: Calvados, Manche, Orne, ainsi que la frange occidentale de l'Eure.

Mais en face, les géants de la laiterie française produisent dans leurs usines quelque 60.000 tonnes de camemberts industriels non AOP.

Surfant sur un flou législatif, les voilà apposer sur leurs boîtes la mention : "Camembert fabriqué en Normandie".

En pratique, il s’agit de lait pasteurisé (afin de prévenir tout risque sanitaire) pouvant provenir de n’importe où dans le monde ! Imaginez de la poudre de lait néo-zélandaise utilisée pour élaborer votre camembert… Voilà ce qui s’appelle du génie marketing... totalement légal en plus !

Donc, il faut toujours bien vérifier l’indication "Camembert de Normandie" sur la boîte pour s'assurer d’un réel produit du terroir !

 

Quelques conseils de dégustation...

Sortez toujours votre fromage du frigo au moins 1 heure avant dégustation !

Un camembert de qualité doit présenter une croûte blanche et être parsemé de petites taches entre le brun et le rouge.

Au toucher, l'empreinte du doigt doit rester marquée dans le fromage. L'idéal est de le conserver à huit-neuf degrés ou dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Les accords parfaits

Camembert et... fruits secs, noix, noisettes, raisins, pommes acidulées, poires... !

Le tout avec un bon pain de campagne, un pain aux céréales ou même un pain d'épices.

On peut agrémenter aussi avec de la confiture (fruits rouges, gelée de cidre…) ou du miel.

Quel vin boire avec un camembert de Normandie ?

Optez pour un vin rouge fruité et pas trop tannique. Un bon vin de Loire ou un Beaujolais par exemple.

Plus surprenant, le cidre bien frais. Des notes de caramel viendront adoucir l’amertume de la croûte.

Pour les blancs, choisissez un Riesling, un Arbois Savagnin, un Bordeaux blanc, voir même du Vouvray ou du Champagne vif !

Plus étonnant : un Gewürztraminer vendanges tardives d’Alsace !

A noter que les thés peuvent aussi offrir de merveilleux accords aux fromages !

 

La recette de Sophie : le camembert rôti aux pommes et aux noix

- une belle pomme bien acidulée (et locale si possible)
- un camembert DE Normandie
- sucre roux
- quelques noix
- miel

1. Découpez la pomme en quartiers et conservez-les dans de l’eau citronnée.

2. Coupez le camembert en deux dans le sens de la largeur et saupoudrez les deux parties de sucre roux.

3. Déposez les quartiers de pomme en rosace et saupoudrez de noix concassées.

4. Refermez le camembert, déposez-le dans sa boîte en carton et réalisez une entaille au-dessus.

5. Enfournez 20 minutes à 180 °C et puis servez avec du pain !

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK