Nouvel album de Jali : une seconde avant l'aube...

Depuis son premier album "Des jours et des lunes", 4 ans se sont écoulés. Le temps de nombreuses scènes où Jali a défendu ce premier opus aux tons clairs/obscurs. A l'écoute de ce deuxième album, un premier sentiment... celui de se retrouver dans une voiture direction la maison après une très longue journée/nuit. Le jour va bientôt se lever mais on est toujours bercé par le rythme éffréné de la journée qui est sur le point de se terminer...  Et visiblement, on a vu juste! "C'est exactement ça!" nous confirme Jali. "Une seconde avant l'aube représente le moment de la journée où l'on est encore un petit peu hier et pas tout à fait demain. Un entre-deux qui ouvre sur un tas de possibilités.L'espoir de se dire que même si j'ai commis des erreurs hier, je peux peut-être encore les réparées en une seconde et si je ne suis pas prêt pour affronter demain, j'ai encore une seconde pour me préparer."

Dans ce nouvel album, on retrouve clairement le Jali des débuts... celui qui jouent avec les mots, celui qui fait sonner la langue française. La nouveauté tient essentiellement dans le rythme qu'il a donné à ses nouveaux titres. On oublie un peu le côté folk de "L'Espagnola" pour un son plus pop qui lui va à merveille. "Grâce au premier album et aux rencontres qui s'en sont suivies, j'ai pu faire un album qui ne ressemble pas qu'à ce que j'aime mais bien à tout ce que j'aime. Le premier album, c'était de la folk car j'aime ce qui est acoustique... mais en même temps, j'écoute du rap, du hip hop, de l'électro,... et je voulais qu'on retrouve tout ça dans ce deuxième album."

Pour les thèmes de l'album, Jali a voulu au mieux qu'il ressemble à la vie, avec ses différentes émotions. On y parle donc de rencontre, de rupture, de départ,... mais en tant qu'artiste, il a aussi voulu s'engager. Exemple avec le très réussi "En quarantaine", où il est question de la jeunesse un peu désabusée d'aujourd'hui. Extrait: "Ma génération est en quarantaine, ma génération ne veillit pas sans peine. Sommes nous arrivés trop tôt pour être révolté, sommes-nous arrivés trop tard pour être écouté. Ma génération n'est pas à l'antenne". 

"Je pose des thèmes qui n'en sont pas. c'est un album sur la vie. Et donc dans la vie, il y a des histoires plus légères, plus dures,... Il y a aussi des chansons comme "En quarantaine" où je me sens obligé d'avoir des thèmes qui me dépassent un petit peu. C'est aussi comme ça que je me rends "utile". Dans la chanson, il y a ces paroles "J'ai pas envie d'être une page blanche, une mélodie vide de sens". C'est pour ça que j'ai écris cette chanson. C'est le rôle, la responsabilité d'un artiste de prendre des positions. Il faut que la chanson ait du sens, qu'elle raconte quelque chose..."

Votre rôle à vous, c'est de ne pas attendre une seconde avant de vous le procurer. Précipitez-vous sur "Une seconde avant l'aube" dès lundi. Car depuis qu'il est en notre possession, il tourne en boucle ;-) 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK