Non, ce papillon n'est pas bleu

De nombreux éléments naturels ont des couleurs fixes, d'autres ont des teintes fluctuantes. Voici pourquoi... 

Le bleu... Une couleur rare dans la nature

Tantôt bleues, tantôt rouges, les ailes du papillon Morpho ont des reflets changeants. Tout est une question de point de vue. C'est ce qu'on appelle l'iridescence: une propriété de certaines surfaces à changer de couleur selon l'angle d'illumination. Comment expliquer que les ailes de ce papillon soient chatoyantes? Cette faculté aurait un rôle physiologique. En effet, ces reflets nous paraissent séduisants mais ils font fuir les prédateurs du Morpho. Ceux-ci y voient comme des "yeux" qui les observent et les intimident.

Une raison scientifique

La plupart des éléments naturels renvoient une couleur fixe. En effet, leur surface est composée de pigments appelés "biochromes", qui absorbent une partie de la lumière et en projettent une autre. Ainsi, les caroténoïdes donnent à la carotte sa couleur orange, la chlorophylle verdit les herbes et c'est grâce à la mélanine que certaines panthères sont noires.

Contrairement à ces éléments, les ailes du Morpho sont couvertes de "schemochromes". Ce sont des cellules qui, par leurs formes particulières, déforment la lumière et dessinent différents coloris. Parmi eux, le bleu, qui est pourtant une couleur peu habituelle dans la nature.
Par cet attribut, le Morpho est considéré comme l'un des plus beaux papillons sur Terre.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK