"Mon Chaperon", "ShareMySea", l'économie collaborative et les applications pour smartphone

Vous connaissez sûrement Uber ou Blablacar, ces applications qui proposent de trouver, dans un rayon donné, une personne pour partager un déplacement en voiture afin de partager les frais. Ce phénomène d’économie collaborative va encore plus loin avec l'application "Mon Chaperon".

Cette application propose de trouver un co-piéton dans les alentours. Quelqu’un qui pourra, par exemple, vous raccompagner le soir après votre travail, à pied ou en transports en commun. L’idée est de permettre aux usagers d'être raccompagnés en toute sécurité, en faisant appel aux services d'un "chaperon" qui viendra les chercher où ils le souhaitent et les raccompagnera chez eux. Le fonctionnement de l'application est très simple : il suffit d'activer la géolocalisation de son smartphone et d'ajouter un petit commentaire indiquant l'endroit où l'on se trouve: le chaperon viendra ensuite directement chercher le "chaperonné" dans l'endroit où il se trouve, et le raccompagnera à sa voiture ou à son domicile.

Il y a deux types de chaperons :  

  • le chaperon citoyen, qui se trouve dans le même secteur que le chaperonné et qui doit rentrer dans le même quartier que lui
  • le chaperon privé, qui se met à disposition des utilisateurs plusieurs soirs par semaine. C'est peut-être rassurant, mais il faut cependant payer. En effet, le chaperon qu’on appelle pour nous raccompagner fixe son prix. Attention : l'application n'existe pas encore en Belgique, mais arrivera bientôt. Pour le moment, elle n'existe seulement en France.

Co-baturage et co-avionnage 

Dans la lignée du co-voiturage ou du co-piétonnage, il y a également le "co-baturage" avec l'application "ShareMySea" : une application pour partager la mer, ShareMySea permet de commander une balade en mer ou une partie de pêche en quelques clics. Gratuite, elle permet de visualiser les sorties en mer prévues autour de soi, grâce à la géolocalisation de son smartphone. En quelques clics, elle met en relation les propriétaires des bateaux les plus proches avec les passagers qui souhaitent faire partie du voyage.

Il existe également le "co-avionnage". De fait, l'application "Le Jet" propose des places dans des jets privés et des avions haut-de-gamme à prix cassés. Le principe est ici un peu différent, ce ne sont que des "vols d'opportunité": une place qui se libère, une grève aérienne,... L'idée est donc d'éviter que ces jets ne repartent à vide en proposant des places dans ces appareils de luxe à des prix compétitifs.

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK