Luc Niessen, Gilet jaune : "Nous sommes toujours là et nous surveillons tout ce qu'il se passe !"

Luc Niessen, gilet jaune : "
Luc Niessen, gilet jaune : " - © Tous droits réservés

Dès ce soir, les Gilets jaunes seront de retour. Un an après le début du mouvement, ils prévoient des blocages " surprises " sur les autoroutes. Pour leur retour, les Gilets jaunes ont-ils encore du soutien ?

Cela fait tout juste un an que les Gilets jaunes se mobilisaient pour la première fois dans le but de réclamer un meilleur pouvoir d’achat. Ce matin, dans les éditions de Sudpresse, ils annoncent leur retour. Pour ne pas se faire repérer, ils ne communiquent plus via Facebook mais se sont arrangés pour fixer un rendez-vous sur un parking de l’E42 dans l’idée d’ensuite organiser des blocages " surprises " sur les routes dès ce soir, avant de se mobiliser à nouveau la semaine prochaine.

Pour leur retour, les Gilets jaunes ont-ils encore du soutien ? C'est la question que l'on vous posait ce matin dans "C'est vous qui le dites". 

Luc Niessen, un Gilet jaune de Verviers est intervenu en qualité d'expert sur notre antenne : "Ce sera de toute façon un rassemblement à la Q8 à Strépy-Thieu donc en direction de Mons et de là nous allons voir le nombre de personnes que nous aurons et de là nous partirons sur différents points, nous en avons deux ou trois. C'est déjà très difficile pour le gouvernement de gérer ce qu'ils ont en temps normal donc ici en affaires courantes c'est encore plus difficile. Nos revendications sont toujours les mêmes mais avec le nouveau gouvernement, on espère bien qu'ils vont au moins nous entendre. Ils doivent comprendre que nous sommes toujours là, que nous sommes toujours susceptibles d'intervenir et leur faire comprendre sur quelles bases on aimerait qu'ils partent".

Quant à leurs revendications, Luc Niessen nous dit qu'il n'y a pas de changement : "Nous voudrions qu'il y ait une augmentation du pouvoir d'achat pour tout le monde et que les gens parviennent quand même à vivre et non à survivre. Ce qui nous a fait repartir de plus belle, c'est évidemment l'année d'anniversaire mais il y a aussi un deuxième point qui est très important. Quand on voit encore tous les millions qui ont été distribués, Nethys et compagnie, il faudrait essayer de remettre des gens en place mais des gens qui auraient un salaire normal et qui n'auraient plus tous ces parachutes dorés. Il faut que l'affaire soit suivie de très près par la justice. Il ne faut pas rappeler au juge qu'il fasse son travail, normalement il devrait s'en rappeler lui même mais nous voulons lui dire que nous sommes derrière, que nous les surveillons et que nous sommes toujours là (...) L'idée, ce n'est pas d'embêter les gens ! Nous démarrerons à 20h de la station Q8 mais le reste je ne dis pas les endroits où nous irons !" 

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C'est vous qui le dites"

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK