Les Saveurs de chez nous : Fallais, le Moulin " Li Stwerdu "

Voyez-vous où se trouve Fallais ? C’est un superbe petit village comme on en visiterait tant en vacances… Le village de Fallais, traversé par la Mehaigne est situé au centre du triangle Huy-Waremme-Hannut et vaut vraiment le détour car il compte de magnifiques fermes, un château remarquable, un charron …

Et le moulin du Stwerdu dont l’origine remonte à 1620, il s’agissait d’un moulin à huile qui fut transformé au 19e siècle en moulin à craie.

(La marne blanche extraite sur les hauteurs y était broyée pour la fabrication de couleurs à détrempe, mastic et teinture.)

Et aujourd’hui, ce moulin revit !

Du fond de son jardin, Laurent Van Asselt aperçoit le moulin du Stwerdu, une bâtisse chargée d’histoire qui sommeille au bord de la Mehaigne. Adolescent, Laurent y a participé à des camps d’archéologie et passé beaucoup de temps dans ce moulin. Il fut un moulin à huile durant 250 ans. On le transforme ensuite en moulin à craie, puis en étable, avant de le laisser à l’abandon. La voisine de Laurent le sauve de la destruction dans les années 70. Et récemment, cette dame a remis les clés du moulin à Laurent en lui demandant de le faire revivre.

Il a donc remis en activité ce moulin à huile du Stwerdu

Oui et il y produit une huile de colza par pression à froid avec du colza des fermes avoisinantes. Il y a huile de colza et huile de colza.

L’huile de première pression à froid est considérée comme un produit de qualité et naturel, notamment si on la compare aux huiles extraites par des techniques utilisant la haute température et/ou des solvants. La pression à froid présente cependant un " défaut " … Son rendement en huile est plus faible, et donc l’huile plus coûteuse. Quoi que, chez Laurent le demi-litre d’huile se vend 6,50€ pour un produit incomparable !

Pourquoi le moulin du Stwerdu ?

Cela m’interpellait aussi et Laurent m’a expliqué qu’auparavant on stwerdait le colza, c’est-à-dire qu’on le tordait pour en extraire l’huile. Laurent est intarissable sur l’histoire du moulin et de son village. Et autre curiosité, Laurent vient de lancer cette huilerie il y a quelques mois car jusqu’à là il travaillait dans un tout autre secteur car notre homme est arachnologue et spécialisé dans la recherche sur les acariens ! Voilà donc encore une belle histoire d’une reconversion à 180° !

Effectivement c’est une belle histoire de remise en activité…

Pour être claire, les règles sanitaires de l’AFSCA imposent que le pressage de l’huile soit fait dans un local "blanc". Laurent a donc aménagé un atelier dans une remise de son habitation à deux pas du vieux moulin mais il ne désespère pas d’un jour pouvoir presser dans le moulin sans le dénaturer !

Petite recette sympa

Coupez pommes, fraises, kiwis, bananes en petits quartiers, ajoutez-y quelques cerises et groseilles, arrosez d’un jus d’orange et vous aurez une excellente salade de fruit.

Jusque-là rien de bien neuf, MAIS après l’avoir servie dans une de vos plus jolie coupe, arrosez votre dessert d’une cuillère à soupe d’huile de colza de première pression à froid (de l’huile du Stwerdu évidemment !). Son goût de noix mélangé à celui des fruits en fera un véritable régal.

Huilerie du Stwerdu

Rue de l’Eglise 23 (pour le moulin) et 13 pour l’huilerie

Laurent Van Asselt: 0483/38.64.84 – 019 69 90 08

 

 

 

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK