Les insectes pollinisateurs, essentiels pour la reproduction des plantes

Il s’agit de ces insectes volants, qui en passant de fleurs en fleurs, permettent la reproduction des végétaux. Ils sont essentiels, car sans les papillons, abeilles, bourdons, ou coléoptères, pas de courgettes, tomates, ou pommes. Les insectes pollinisateurs permettent la formation de ces fruits et légumes.

Une colonie d’abeilles peut butiner jusqu’à 30 millions de fleurs par jour

Les insectes vont butiner les fleurs pour se nourrir du nectar qui se trouve au fond de la corolle de la fleur. Ils se frottent ainsi contre les étamines remplies de pollen. Les grains se collent à leurs petits poils. Ils disséminent ainsi des graines de pollen d’une fleur à l’autre. Grâce aux insectes pollinisateurs, les fleurs sont ainsi fécondées et pourront devenir des fruits, puis des graines qui donneront de nouvelles fleurs, etc : c’est la pollinisation.

Par exemple, une seule colonie d’abeilles peut ainsi butiner jusqu’à 30 millions de fleurs par jour.

Ces insectes pollinisateurs se font de plus en plus rares…

Les insecticides se retrouvent dans le pollen et le nectar, et empoissonnent les insectes pollinisateurs. Avec l’agriculture intensive, l’augmentation des nouvelles constructions, nous détruisons des haies, supprimons des arbres, et éliminons les fleurs sauvages. Par conséquent, les insectes pollinisateurs ne trouvent plus les fleurs diversifiées dont elles ont besoin pour se nourrir, ce qui les affaiblit petit à petit.

Exactement 80% des fleurs ont besoin des insectes pour se reproduire et créer des graines. Sans les insectes pollinisateurs, la plupart des fruits et des légumes disparaîtraient de nos assiettes

Nous avons donc besoin des insectes pollinisateurs et ils ont besoin de nous

Voici quelques pistes pour attirer les pollinisateurs à la maison :

  • Stop aux pesticides pour vos potagers et autres espaces extérieurs.
  • Fleurissez vos jardins : Privilégiez les plantes sauvages et locales
  • Plantez des haies fleuries : aubépines, cornouillers, viornes, noisetiers,…
  • Evitez la tonte intensive : laissez quelques bandes de terrain sans tondre. Laissez pousser les fleurs sauvages, les pissenlits, les graminées,…
  • Offrez-leur un abri : quelques tiges creuses (bambou, sureau, framboisier), des buches perforées, des pots en terre cuite retournés… ou un petit hôtel à insectes.
  • Et un dernier conseil pour leur apporter votre soutien : Placez un point d’eau. Une écuelle pour les oiseaux ou même une petite bassine, MAIS avec des petits reposoirs qui flottent pour éviter qu’ils ne se noient (bouchons, coquille de noix de bouts de bois par exemple).

Si vous souhaitez en savoir plus, Intradel organise une formation accessible gratuitement et en ligne, le mercredi 26.05 dont la thématique est " Comment attirer les pollinisateurs ". Nous vous proposons également de venir visiter le Jardin Ressources et d’assister à une séance de démonstration d’extraction de miel le 30.05 avec la miellerie mobile en petit groupe et en sécurité le dimanche 30/05.

Info et inscriptions obligatoires sur la page Facebook du Jardin Ressources ou sur www.intradel.be

Pour d’autres conseils autour de la réduction de déchets ou sur le tri, rendez-vous sur www.intradel.be/zerodechet

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK