Les fraises : comment choisir?

Ce lundi en radio, Robert Remy a parlé d'un aliment qui est bien d'actualité: les fraises. Lesquelles choisir? Comment les conserver? Quelles sont ses appellations? On peut se poser cette série de questions lorsqu'on achète de délicieuses fraises.

"Malheureusement, à l'heure actuelle, on trouve des raviers de fraises quasi toute l'année. Hors saison, ce sont des fraises en provenance du sud de l'Espagne. Vous avez peut-être déjà fait l'expérience de ces fraises qui ont peu de goût. En outre, ce sont des production qui ont un impact environnemental assez catastrophique. Elles sont produites sous serre chauffée, d'où un gaspillage d'énergie et un gaspillage d'eau. De plus, il n'est pas rare qu'elles renferment des pesticides. Mieux vaut donc attendre la saison pour manger des fraises de chez nous.

Au niveau de la production de masse, il y a essentiellement deux variétés de fraises: les Elsanta et les Darselect, qui représentent 80% de la production belge. Ce sont des fruits coniques, très fermes, et leur période va précisément de fin mai jusqu'à fin juillet. Evidemment, il y a aussi la fraise de Wépion, dont l'appellation demande quelques précisions. "Fraises de Wépion", ce n'est pas une appellation protégée. A la limite, on peut en produire n'importe où. Par contre, la dénomination "fraises de la criée de Wépion" est davantage balisée puisqu'elle impose une série d'obligations. En matière de culture, les fraises doivent être récoltées à maturité, elles doivent être récoltées manuellement, etc. Donc l'appellation digne de confiance, c'est "fraises de la criée de Wépion". Même si Wépion bénéficie d'une renommée, ce n'est pas la seule culture qui mérite notre attention".

La fraise, peu calorique et riche en vitamines C

"La fraises possède deux caractéristiques essentielles: elles sont peu caloriques, trois calories pour 100 grammes. Et la fraise est aussi riche en vitamines C, 150 grammes suffisent à couvrir nos besoins quotidiens. Petit bémol: certains d'entre-nous sont allergiques aux fraises. Les symptômes ne sont pas trop graves et se traduisent par de l'urticaire ou des rougeurs, mais le seul remède est de ne pas en consommer, tout simplement.

Sinon, consommez les fraises de mai à fin juillet voire début août. N'achetez que des fraises d'un rouge bien brillant. Ne vous jetez pas sur les grosses fraises, elles sont gorgées d'eau et ont moins de goût que des fraises d'un plus petit calibre. Si possible, humez les fraises. Ça en dit bien plus que sur leur aspect extérieur. Dans les grandes surfaces, un emballage percé de petits trous est une bonne chose car ça protège mieux les fraises contre un dessèchement".

Pas plus de deux jours au réfrigérateur

"Au niveau de la conservation, ne les gardez pas plus de un ou deux jours au réfrigérateur. Rien ne vous empêche de les surgeler. Mais une fois dégelées, vous ne pourrez les utiliser qu'en confiture ou en coulis de fraises".

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK