Le top 5 des insecticides naturels efficaces

-
6 images
- - © pixabay

Souvent, on peut traiter préventivement le jardin avec des répulsifs anti-insectes. Néanmoins, une fois les plantes attaquées, repousser les prédateurs qui s’en repaissent ne suffit plus ! Il faut alors trouver une solution très efficace pour chasser les insectes ravageurs et se débarrasser de l’infestation. Pour ce faire, les insecticides naturels faits maison sont une bonne solution qui évite d’utiliser un produit présentant une toxicité pour la planète, pour nos animaux domestiques (chien et chat) ou même sans danger pour l’homme. Utiliser des produits naturels biologiques pour sauver vos plantes infestées, vos plantations de fleurs et vos récoltes de fruits et légumes contre les insectes volants ou les insectes rampants, c'est le bon plan.

1) La terre de diatomée, l’un des meilleurs insecticides naturels

Ses 80% de silice minérale ont un effet puissant à court terme pour tous ceux qui veulent trouver une solution radicale contre les petites bêtes. En effet, cette poudre redoutable sauve vos plants en déshydratant tous les insectes (notamment contre les fourmis très invasives). Cet insecticide bio a également aussi un effet préventif et répulsif, en particulier sur les escargots. Ainsi, il vous est possible d’en épandre autour et sur les plantes, sur le feuillage. Par contre, l’eau l’inactive un peu alors n’hésitez pas à en ré-appliquer au besoin après une averse.

2) Quelques pulvérisations de spray à l’ail marcheront très bien en guise d’insecticide naturel

Vous ne vous voyez pas faire un repas sans l'agrément d'un peu d'ail confit ? Ses principes actifs et son odeur particulière lui permettent de lutter contre les pires infestations. Pour créer un produit curatif prêt à l’emploi pour le jardin, réduisez en purée deux bulbes d’ail (pas juste les têtes). Ensuite, mélangez cette pâte à 250 ml d’eau et laissez poser une nuit pour que l’infusion soit bien concentrée. Suite à cela, ajoutez-y une demi-tasse d’huile végétale et une cuillère à café de savon liquide ou liquide vaisselle. Puis diluez dans un vaporisateur d’eau et traitez les plantes infestées. Inutile de rincer quand vous avez fini de traiter les cultures et éliminer les parasites.

3) Le traitement naturel sous forme de vaporisateur au savon

Le jardinier peut se servir intelligemment du savon noir ou liquide bio pour lutter contre les acariens du jardin, les mites, les coléoptères, les pucerons ou même les mouches blanches du potager. Pour faire ce mélange à vaporiser sur les feuilles infestées, il faudra incorporer 1 cuillère à soupe et demie de savon liquide doux dans 250 ml d’eau. Par contre, évitez de le faire en plein soleil sous peine de brûler les plantes ! Faites-le plutôt tôt dans la matinée ou le soir.

4) Les insecticides naturels à base d’huile

Ils suppriment les insectes en couvrant leur corps d’huile et en les faisant suffoquer. Ici, il est possible d’utiliser une tasse d’huile végétale telle que l’huile de colza ou toute huile de cuisine. Ensuite, on y ajoutera une cuillère à soupe de savon. Puis, avant de la vaporiser, on prélèvera 2 cuillères à café de la préparation pour la diluer 250 ml d’eau. Aussi simple que cela !

Sinon, il est possible d’utiliser l’huile de neem (margousier). Elle fait partie des insecticides naturels les plus puissants en ayant un rayon d’action couvrant plus de 400 espèces d’insectes ravageurs parfois résistantes aux pesticides chimiques et fonctionne aussi bien sur les spécimens adultes que les œufs et les larves ! En effet, ses hormones empêchent les insectes de s’alimenter en perturbant leur système nerveux. Aussi, ce fongicide préventif et traitant est biodégradable et ne présente aucun danger toxique pour les animaux domestiques ou sauvages. Pour l’utiliser, mélangez-en 2 cuillères à café avec 1 cuillère à café de savon liquide et 250 ml d’eau.

5) Le traitement à la formulation pimentée

Le piment frais ou en poudre fonctionne aussi bien que l’ail pour éliminer les insectes et tuer les larves. Avant de pouvoir l’asperger, il vous faudra le mélanger avec un peu de savon liquide et 250 ml d’eau. Pour doser le piment, comptez une cuillère à soupe de poudre. Le dosage serait plutôt d’une moitié dans une tasse d’eau pour un piment frais. Par ailleurs, notez qu’il vaut mieux prendre vos précautions pour ne pas irriter votre peau ou vos muqueuses. Du coup, évitez les irritations en portant des gants et en faisant attention à votre bouche et vos yeux lors de la pulvérisation.

 

 

Source : "Astuces de Grand-Mère"

Newsletter Vivacité

Recevez chaque vendredi matin les événements, concours et l’actu Vivacité.

OK